Tatiana Nikolayeva (1924-1993)

ou l'inverse
Répondre
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1263
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Tatiana Nikolayeva (1924-1993)

Message par Lee »

J'ai appris un peu sur Tatiana Nikolayeva, pianiste, compositrice et professeur parce qu'elle était prof de Lugansky, il était son élève favori. Peut-être qu'elle est plus connu pour ses interprétations de Bach, elle a gagné le premier prix du Concours international Bach de Leipzig en 1950. Chostakovitch a dédié ses 24 préludes et fugues à elle, et ces P&Fs restaient une partie importante de son répertoire.

Lugansky jouant une de ses 24 études :


Ses 24 études, le lien est mis à une étude que j'aime particulièrement :


https://tatiana-nikolayeva.info/compositions.html

JPS1827
Pianaute
Messages : 507
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:11
Localisation : Bourg-la-Reine

Re: Tatiana Nikolayeva (1924-1993)

Message par JPS1827 »

Très belle étude effectivement. Quant à la n°2, elle me paraît beaucoup plus intéressante sous les doigts de Lugansky.

Chantal
Pianaute
Messages : 413
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

Re: Tatiana Nikolayeva (1924-1993)

Message par Chantal »

Merci Lee pour cette découverte. Je ne connaissais pas Tatiana Nikolyeva en tant que compositrice. J’ai bien aimé son étude jouée par Lugansky.

Je la connaissais en tant que pianiste (immense pianiste), interprète de Bach, bien sûr, mais pas que. Elle était reconnue également comme interprète de Schumann. Pour vous donner une idée des multiples facettes de cette grande Dame du piano, voici un enregistrement d’un concert qu’elle a donné en 1989 à Athènes. Au programme, du Bach (le ricarcer à 3 voix de l’Offrande Musicale donné en ouverture du concert est de toute beauté, on est bien loin de Gould), mais aussi du Schumann, avec les Variations Symphoniques (à 19:05), et deux superbes extraits des Miroirs de Ravel (Oiseaux Tristes, à 45:40, et Une Barque sur l’Océan, à 49:20)



Et pour celles et ceux que ça intéresse, je vous recommande également son interprétation, toute personnelle, de la dernière sonate (D 960) de Schubert :

https://youtu.be/DjsMtOTobMw

Bonne journée !

Répondre