György Sebök

transmission, technique…
Répondre
Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1184
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

György Sebök

Message par Claudia »

Bonjour,
Grâce à Hémiole, j'ai appris que le documentaire qui m'a le plus touchée dans ma vie sur la musique est consultable sur Viméo! Il s'agit d'un film sur György Sebök. Voici le lien:
https://vimeo.com/eblanchon/sebok

Ça s'appelle "Une leçon de musique", on entend nombre d'extraits de ce pianiste merveilleux et on le voit aussi à l’œuvre en tant que pédagogue tout aussi merveilleux lors des classes d'été qu'il a données plusieurs années de suite à Ernen en Suisse. Je vous laisse découvrir cela sans en dire plus pour l'instant. Pour moi ce document a été une révélation, un bouleversement, une émotion qui reste intacte.
On trouve sur d'autres plateformes de musique nombre d'enregistrements sublimes de Sebök, y compris de LP mono, vous savez que j'aime la musique du temps des dinosaures, pour moi elle est d'une fraîcheur sans pareille.

Vincent
Pianaute
Messages : 866
Enregistré le : mardi 25 juin 2019 01:10

Re: György Sebök

Message par Vincent »

Passionnant.
Lumineux.
Révélateur.
Touchant.

Merci du partage.

(Un court passage à un moment sur les Danses de Marosszek qui intéressera sûrement Marie-France aussi.)

catherine
Pianaute
Messages : 757
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:21

Re: György Sebök

Message par catherine »

Merci Claudia, quel beau témoignage... ce monsieur voit à travers les gens et les choses...
(et j'ai trouvé mon prochain Bach en plus)

Avatar du membre
Agnès
Pianaute
Messages : 114
Enregistré le : lundi 8 juil 2019 09:39
Localisation : Cachan

Re: György Sebök

Message par Agnès »

Oh oui, merci pour le partage. Quel homme inspirant !

Pierre
Pianaute
Messages : 12
Enregistré le : samedi 30 juil 2022 17:35
Localisation : Marly le Roi
Piano : Pleyel droit et piano numérique P155
Prénom : Pierre

Re: György Sebök

Message par Pierre »

Merci pour ce documentaire, culture, intelligence, beauté, font du bien dans ce monde de fous !
J'ai cherché le texte de l'adaptation par Busoni de la Toccata en ut Majeur de Bach que Sebök joue à la fin et j'ai découvert le site musopen : https://musopen.org/fr/music/3209-tocca ... r-bwv-564/ Ce site est-il légal ?
Si quelqu'un a une édition à me conseiller pour ce Bach-Busoni, je suis preneur.
Belle journée.

catherine
Pianaute
Messages : 757
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:21

Re: György Sebök

Message par catherine »

J'ai téléchargé la partition depuis l'imslp. Deux simples petites pages .... (ya pas à dire, chez Bach, pas grand-chose à jeter ! :D: mais là il se surpasse)

JPS1827
Pianaute
Messages : 563
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:11
Localisation : Bourg-la-Reine

Re: György Sebök

Message par JPS1827 »

Claudia a écrit : mardi 9 août 2022 14:41 Bonjour,
Grâce à Hémiole, j'ai appris que le documentaire qui m'a le plus touchée dans ma vie sur la musique est consultable sur Viméo! Il s'agit d'un film sur György Sebök. Voici le lien:
https://vimeo.com/eblanchon/sebok

Ça s'appelle "Une leçon de musique", on entend nombre d'extraits de ce pianiste merveilleux et on le voit aussi à l’œuvre en tant que pédagogue tout aussi merveilleux lors des classes d'été qu'il a données plusieurs années de suite à Ernen en Suisse. Je vous laisse découvrir cela sans en dire plus pour l'instant. Pour moi ce document a été une révélation, un bouleversement, une émotion qui reste intacte.
On trouve sur d'autres plateformes de musique nombre d'enregistrements sublimes de Sebök, y compris de LP mono, vous savez que j'aime la musique du temps des dinosaures, pour moi elle est d'une fraîcheur sans pareille.
Merci Claudia, je l'ai entièrement regardé, ce type est incroyable, on a l'impression qu'il s'adresse personnellement à chacun d'entre nous, tout ce qu'il dit fait écho chez moi. Ma prof Marie-Catherine Girod a longtemps travaillé avec lui, mais elle m'en rapportait plutôt les nombreuses recherches et solutions qu'il suggérait, je n'avais pas vraiment compris la dimension humaine de ce grand artiste.

Répondre