Les ouvertures...

les pianautes au clavier
Répondre
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 2031
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Les ouvertures...

Message par Lee »

Bonjour,

Plus je joue du Schubert, plus je me souviens qu'il y a un temps pas si longtemps que ça que je pensais ne pas aimer Schubert suffisamment pour jouer ses œuvres. Pour lui, je ne me souviens pas un déclic... Alors que pour d'autres, parfois c'était une œuvre qui changeait ma perception et c'était une ouverture vers le compositeur ou compositrice que je pensais ne pas apprécier, d'autres fois c'est un morceau qui fait l'exception parmi presque tout l’œuvre que je n'aime pas...et qui ne débouche pas à plus que ça.

Je me suis dit que ça pourrait être intéressant de partager ce qui était les exceptions ou ouvertures pour nous. Mes propres exemples proposés seront autour du piano mais vous pouvez bien entendu élargir à toute musique.

C'est bête ou fortuite, je ne me souviens pas quel morceau pour 4 mains de Amy Beach que j'ai entendu jouer par Doubidoudom que j'ai beaucoup aimé, et en cherchant je me rends compte apprécier chaque morceau pour 4 mains d'elle, alors ses autres oeuvres que j'ai entendues me laissaient de marbre :



C'est intéressant, serait-il que ses morceaux 4 mains étaient écrits pour être plus accessibles à l'oreille soit pour trouver de partenaire ou pour l'élève ?

J'ai d'autres exemples, je reviendrai. :wink:

Avatar du membre
Hémiole
Pianaute
Messages : 930
Enregistré le : lundi 1 juil. 2019 21:08

Re: Les ouvertures...

Message par Hémiole »

Je ne me rappelle pas être passée de "je n'aime pas" à "j'aime"...
De "je ne connais pas assez" à "j'aime", oui bien sûr. Le déclic est alors un concert, la proposition d'un prof, ou l'interprétation d'un ou une camarade amateur.
Mais bon ça m'est arrivé de penser "ce n'est pas ma tasse de thé mais ça me fera du bien" à "c'est bien amusant" ( je pense à l'ouverture du Barbier de Séville qu'on a joué cet hiver avec JH).

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 2031
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Les ouvertures...

Message par Lee »

Merci Hémiole. Je disais que "je n'aimais pas de tout Scriabine" il y a 11 ans, alors que Jean-Luc m'a proposé d'écouter le prélude op 1 no 2 que je trouvais bouleversant et beau. Je ne sais pas si c'était LE déclic, mais après, je trouvais de plus en plus d’œuvres de lui qui m'ont inspiré.
Hémiole a écrit : samedi 15 juin 2024 10:12 Mais bon ça m'est arrivé de penser "ce n'est pas ma tasse de thé mais ça me fera du bien" à "c'est bien amusant"
Il y a aussi le Mozart qui était une exception pour toi que tu as joué, mais je ne me souviens jamais lequel, tu peux l'écrire ici une dernière fois pour que je ne te demande plus ? :wink:

catherine
Pianaute
Messages : 1002
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:21

Re: Les ouvertures...

Message par catherine »

Pour moi c'était Schumann que je pensais ne pas aimer.. par pure ignorance je crois car en élargissant le point de vue, ça a vraiment changé.
Pareil pour certaines pièces de musique contemporaine mais là c'est clairement une question de temps pour s'habituer à entendre différemment. La capacité d'apprécier vient aussi de ce qu'on connait ce qui va arriver et comment ça doit sonner

Avatar du membre
Hémiole
Pianaute
Messages : 930
Enregistré le : lundi 1 juil. 2019 21:08

Re: Les ouvertures...

Message par Hémiole »

Lee a écrit : lundi 17 juin 2024 10:18
Hémiole a écrit : samedi 15 juin 2024 10:12 Mais bon ça m'est arrivé de penser "ce n'est pas ma tasse de thé mais ça me fera du bien" à "c'est bien amusant"
Il y a aussi le Mozart qui était une exception pour toi que tu as joué, mais je ne me souviens jamais lequel, tu peux l'écrire ici une dernière fois pour que je ne te demande plus ? :wink:
Ah je vois que j'avais oublié de répondre à cette question : c'est l'adagio du concerto 23 de Mozart que j'ai joué à 2 pianos, et je le trouve vraiment très beau.

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 2031
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Les ouvertures...

Message par Lee »

Merci pour le réf Hémiole !
catherine a écrit : mardi 18 juin 2024 20:46 c'est clairement une question de temps pour s'habituer à entendre différemment. La capacité d'apprécier vient aussi de ce qu'on connait ce qui va arriver et comment ça doit sonner
Oui, je pense que c'est ce qui s'est passé pour Scriabine pour moi. Mais pour moi, il y a plusieurs compositeurs (Boulez, Prokofiev, Copeland, Bartok) il pour lesquels il n'y avait pas (encore ?) de changement.

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1435
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: Les ouvertures...

Message par Claudia »

Pour moi, très clairement ce sont les concerts dans un certain contexte qui ont été mon ouverture pour Brahms, et aussi pour la musique du XXe siècle qui était la grande absente de ma discothèque.
C'est-à-dire des concerts dans des petites salles, avec les musiciens proches et pas nécessairement "stars".
C'est là que je suis tombée vraiment dans la fascination passionnée pour la musique. C'est l'émotion, la concentration qu'apportent ces concerts; sans doute aussi le plaisir et la générosité des musiciens.

Répondre