Questions mazurka Chopin op 17 n°4

les pianautes au clavier
Laure
Pianaute
Messages : 520
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Laure »

J'ai commencé à travailler cette jolie mazurka il y a peu, à coup d'un quart d'heure par-ci par-là. J'arrive à un niveau de déchiffrage acceptable où je me demande ce qu'il faut faire en plus des notes. Et là, j'avoue que je suis un peu perdue.

1/ La question de la pédale : les premières indications arrivent mesures 19 et 20 (j'ai l'édition Henle). Il y en a très peu par la suite. Ma prof m'a dit une fois, si je me rappelle bien - je ne voudrais pas déformer ses propos, que chez Chopin, les indications de pédale étaient toujours très précises, donc qu'il fallait les suivre à la lettre (sauf sonorité particulière du piano, etc.) C'est juste que ça me fait bizarre de jouer du Chopin quasiment sans pédale. Moi qui avais choisi ce morceau pour travailler le son et la précision en évitant soigneusement Mozart, je suis servie... Confirmez-vous qu'il faille suivre stricto sensu ces indications ?

2/ La question du temps à accentuer : lors de la rencontre de Lyon, à l'occasion d'une discussion informelle, on m'a dit qu'une difficulté dans une mazurka était de réussir à accentuer les deuxième ou troisième temps, à l'inverse d'une valse dont on a plus l'habitude. Après quelques essais, j'ai rapidement senti que oui, ce n'était pas du tout instinctif pour moi, en effet.

Pour me faire une idée, j'ai écouté ces deux versions de pianistes situés aux antipodes stylistiques :

Rubinstein :

Je n'entends rien au niveau de la pédale, j'ai l'impression qu'il n'en met pas du tout (mais quelle égalité de son !) Il me semble qu'il accentue le deuxième temps, mais c'est subtil.

Buniatishvilli :

Pour la pédale, je ne sais pas, on dirait qu'elle en met un peu tout le long. Elle semble aussi accentuer le deuxième temps. Par contre, je ne suis pas sûre d'aimer vraiment cette version : elle me semble un peu alanguie, et certains rythmes sont trop détendus. La palette sonore reste belle, mais peut-être un peu trop "je m'écoute jouer" ?

Enfin, je n'en sais rien. Je ne suis pas grande connaisseuse. Pardonnez mes questions de béotienne : ma prof est en arrêt maladie et finalement en cinq mois, je n'ai eu que deux cours. Et je n'ai rien moins que l'âme d'une autodidacte ; vraiment très curieuse de connaître vos avis éclairés :idea:

Line-Marie
Pianaute
Messages : 957
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Line-Marie »

:D: Rubinstein met une pédale dès la première mesure -sans doute une demi-pédale - et change sur chaque accord pour les 3 premières mesures puis MD 4ème mesure sans pédale puis pédale accord MG etc.
Rubinstein c'est une version de référence et K. Buniashvili joue une version très exaltée de cette mazurka mais j'aime aussi.
Pour travailler cette mazurka tu peux t'aider des conseils de CORTOT. Je t'ai envoyé la partition par mail.

Line-Marie
Pianaute
Messages : 957
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Line-Marie »

il y a aussi les explications de JEan Marc LUISADA... si je comprends bien sans pédale au début ! :D:


ou encore cette autre masterclass à 10,28 min

Laure
Pianaute
Messages : 520
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Laure »

Merci Line-marie, super 😀
C'est fou, je n'entends absolument rien sur la pédale pour Rubinstein. Bon, il faudra encore que j'exerce mon oreille.
Merci pour toutes ces ressources ❤️
Mais donc : on n'est pas obligé de suivre les indications de pédale à la lettre, alors ?

Line-Marie
Pianaute
Messages : 957
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Line-Marie »

:D: en ré écoutant Rubinstein, et les explications de Luisada, je pense qu'on peut effectivement conduire cette première phrase sans pédale....
Et bien sûr ,il faut tenir compte des indications de Chopin. Parfois, on peut après réflexion, décider de finalement mettre une pédale....

Laure
Pianaute
Messages : 520
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Laure »

Je n'ai pas encore écouté Luisada. Je m'y mets (religieusement :smile: )

Laure
Pianaute
Messages : 520
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Laure »

Vraiment bien, cette vidéo de Luisada. En plus il est très sympathique :smile:
Je garde le reste pour demain. Merci encore.

Avatar du membre
Hémiole
Pianaute
Messages : 588
Enregistré le : lundi 1 juil 2019 21:08

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Hémiole »

Oh mais je l'ai joué cette mazurka superbe ! Je vais suivre les vidéos. Ça me donne envie de la reprendre...
Je mettais la pédale dans les premières mesures, une pédale sur chaque accord, sur indication de mon prof.
"Les arts sont le plus sûr moyen de se dérober au monde ; ils sont aussi le plus sûr moyen de s'unir avec lui."
Franz Liszt

Laure
Pianaute
Messages : 520
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Laure »

Merci Hémiole pour ces éléments complémentaires. Je vais faire des essais.

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1046
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: Questions mazurka Chopin op 17 n°4

Message par Claudia »

Je l'ai travaillée aussi, elle est magnifique.
Je faisais quelque chose d'assez compliqué sur la première phrase, essayant de lier le plus possible avec les doigts et en faisant ressortir la voix intermédiaire. Mon professeur m'a proposé de penser cette phrase plus simplement, en jouant les accords en tant qu'accords. Elle est si belle, cette première phrase, si mystérieuse que ce n'est pas la peine d'en rajouter, elle parle toute seule.
Pièce très intéressante à jouer, on peut explorer beaucoup de choses, en plus de l'émotion incroyable qu'elle procure.

Répondre