Jouer musicalement...

les pianautes au clavier
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1263
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Jouer musicalement...

Message par Lee »

Bonjour,

Oui tout est dans le titre, mais pas vraiment, voilà mes questions ou mon sujet !

J'étais chez ma prof la première fois j'ai présenté mon morceau (étude op 25 no 1 de Chopin) et elle a dit "c'est propre, mais..." et puis elle m'a donné beaucoup d'indices pour que ça chante, que ça raconte, que ça soit musicale.

Puis la deuxième fois elle a écouté, elle a constaté que c'était amélioré, le début ça chantait bien mais après quelques lignes ça se perdait dans les notes, etc. puis elle s'est lancé dans comment les Français jouent trop parfaitement mais sans s'exprimer eux-mêmes (j'exagère à peine ce qu'elle dit, qui m'a étonnée mais c'était pour illustrer comment je ne jouais pas musicalement donc je ne trouvais pas très grave).

En fait je n'étais pas dépitée ou découragée, je lui ai dit que le texte n'étais pas encore maîtrisé et je l'ai réduit comme ça, je me suis dit que ses mots seraient plutôt libérateurs, quand j'aurais appris ce morceau par cœur, que ça changerait tout...

Puis je l'ai joué et travaillé ensuite, et je me demandais si un morceau au-dessus de mes moyens confortables le rendaient pour un moment moins musicale, ou plus longtemps, est-ce que c'était normale ? Est-ce qu'il y a un moment, ou à partir de quel moment doit-on dire, mais non, je ne peux pas jouer musicalement cette oeuvre même après autant de temps avec la partition ou par cœur alors je n'arriverais pas...alors que c'est le cœur de notre passion, si on ne joue pas musicalement, autant ne pas jouer, sincèrement j'y crois.

Le moment musicale ne doit-il commencer dès le début ? Sinon, est-ce que ça ne signifie pas un décalage problématique ? Comment gérez-vous cette question qui semble si importante de "musicalité" et son timing ?

Merci.

josiane
Pianaute
Messages : 484
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:50
Localisation : Puy de dome
Prénom : Josiane

Re: Jouer musicalement...

Message par josiane »

C’est un sujet très vaste.
Je répondrai sur un point précis quand même.
Si effectivement le morceau est trop difficile on est toujours en « équilibre » et on ne peut pas se laisser à chanter très occupés que nous sommes à jouer à peu près propre et cette situation est délicate et très fatigante.
Problème être raisonnable et ne pas chercher à jouer des oeuvres inaccessibles au risque d’y passer un temps considérable pour un résultat insatisfaisant.
Autre problème il est parfois difficile d ejuger de la difficulté d’un morceau et commencer à travailler une oeuvre bien plus délicate à bien jouer qu’il n’y paraissait au départ.

Frangin
Pianaute
Messages : 179
Enregistré le : lundi 11 nov 2019 19:35

Re: Jouer musicalement...

Message par Frangin »

Bonjour lee,

Aimes-tu vraiment cette oeuvre? Est-ce qu'elle te touche profondément? As-tu écouté beaucoup d'interprétations différentes? Sais-tu exactement ce que tu aimerais faire ressortir?
Si la réponse est oui alors je pense qu'après l'avoir apprise par coeur tu pourras te concentrer pleinement sur l'interprétation et qu'avec du travail il n'y a aucune raison que tu ne puisses pas t'approcher du rendu qui te satisfera, même si je pense qu'on n'est jamais pleinement satisfaits. Il faut répéter les passages encore et encore pour obtenir un début de résultat acceptable... même si la lassitude peut finir par s'installer.
J'ai cette citation que je garde toujours en tête :
La perfection n'est approchable que par la répétition (Graham Greene)
... à laquelle j'ajoute : alors je répète, je répète, je répète.

Bien sûr je ne suis pas assez expérimenté pour donner des conseils, ceci n'est que mon avis.
Les Pianautes plus expérimentés, tous en somme :smile: , infirmeront ou confirmeront.

Bon travail :wink:
Chopin is the only dead man that makes me feel alive. (Frangin)

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 970
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: Jouer musicalement...

Message par Claudia »

C'est difficile de donner une réponse simple ! Je dirais qu'il vaut mieux rechercher la musicalité tout de suite, mais ça se passe à plusieurs niveaux et on passe plus ou moins de temps à explorer tout ça par étapes et vagues critiques. Il y a d'abord le sens, ce que ça raconte, la construction, ça doit être très clair dans ta tête, il n'est pas inutile de voir si tu peux "décrire" le morceau avec tes propres mots. Il y a ensuite le son que tu veux obtenir et comment y arriver, là aussi tu peux chercher à avoir une vision claire. Chaque séance de travail doit être orientée sur des aspects précis, il faut à chaque fois chercher activement quelque chose et pas seulement répéter. La recherche peut porter sur quelques mesures seulement, mais comme si tu faisais un zoom, c'est à dire que tu n'oublies pas pourquoi tu cherches telle ou telle chose. Souvent des motifs se répètent, quand tu résous l'un tu verras que les autres sont presque résolus. Si un motif se complique au fil du morceau il vaut mieux commencer par le passage le plus difficile qui éclaire souvent ceux qui précèdent. Enfin je ne lâche pas la partition tant qu'elle ne m'a pas livré tous ses secrets, et ça prend du temps. Il est vrai que je ne fais plus l'effort d'apprendre par cœur, j'en suis encore à améliorer ma connaissance du clavier et ma capacité à lire en avance et je ne fais pas confiance à ma mémoire.

Avatar du membre
Hémiole
Pianaute
Messages : 514
Enregistré le : lundi 1 juil 2019 21:08

Re: Jouer musicalement...

Message par Hémiole »

Je ne me sens guère capable de répondre personnellement à cette question, mais je constate que mon prof me fait travailler l'interprétation avant tout, avant même que le morceau soit maîtrisé techniquement, ce sont les premières indications qu'il me donne. Bien sûr il donne aussi des conseils techniques, mais cela semble toujours venir en appui seulement du reste, et quand il voit que je n'y arrive pas bien. Je crois qu'il essaie en priorité de me donner quelques indices pour que le morceau prenne sens, et pour que je le travaille des le départ dans cet esprit. J'ai souvent trouvé ça déroutant "mais comment voulez vous que je fasse de la musique alors que je ne sais même pas les notes ?", mais finalement c'est une approche qui se défend. Bien sûr tant qu'on n'a pas acquis le morceau techniquement, ces conseils d'interprétation sont difficiles à concrétiser, cela ne se manifeste pas forcément bien, mais l'apprentissage du morceau se fait dans l'objectif de musicalité dès le départ.
"Les arts sont le plus sûr moyen de se dérober au monde ; ils sont aussi le plus sûr moyen de s'unir avec lui."
Franz Liszt

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 970
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: Jouer musicalement...

Message par Claudia »

En plus j'imagine que des œuvres comme cette étude sont des pièces de longue haleine, on y revient plusieurs fois dans sa vie !

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1263
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Jouer musicalement...

Message par Lee »

josiane a écrit : jeudi 9 janv 2020 22:33 C’est un sujet très vaste.
Je répondrai sur un point précis quand même.
Si effectivement le morceau est trop difficile on est toujours en « équilibre » et on ne peut pas se laisser à chanter très occupés que nous sommes à jouer à peu près propre et cette situation est délicate et très fatigante.
Problème être raisonnable et ne pas chercher à jouer des oeuvres inaccessibles au risque d’y passer un temps considérable pour un résultat insatisfaisant.
Autre problème il est parfois difficile de juger de la difficulté d’un morceau et commencer à travailler une oeuvre bien plus délicate à bien jouer qu’il n’y paraissait au départ.
Merci Josiane pour cette explication, je crois que tu as raison. Je ne sais pas si ce morceau est trop difficile pour moi, sans doute. Par contre je ne trouve pas encore fatigante de le travailler mais je ne suis pas sûre de ne pas le devenir !

Oui, le sujet est très vaste, c'était fait exprès, je crois que jouer musicalement est un sujet qui nous concerne tous, et j'ai espéré que la discussion de mon problème pouvait ouvrir sur les moyens de résoudre ce qui est le cœur de nos quêtes…
Frangin a écrit : jeudi 9 janv 2020 22:46 Aimes-tu vraiment cette oeuvre? Est-ce qu'elle te touche profondément? As-tu écouté beaucoup d'interprétations différentes? Sais-tu exactement ce que tu aimerais faire ressortir?
Oui, oui, oui (en live en plus !) et non, pas exactement mais j'entends bien dans ma tête cette musique et surtout ce chant, cette mélodie, mais apparemment il y a un décalage entre ce que je pense jouer et ce que je joue réellement que je crois être due aux insuffisances techniques et/ou familiarité des notes. Comme tu dis, je dois encore répéter et répéter, et je verrai. Merci.
Claudia a écrit : jeudi 9 janv 2020 23:37 Chaque séance de travail doit être orientée sur des aspects précis, il faut à chaque fois chercher activement quelque chose et pas seulement répéter. La recherche peut porter sur quelques mesures seulement, mais comme si tu faisais un zoom, c'est à dire que tu n'oublies pas pourquoi tu cherches telle ou telle chose. Souvent des motifs se répètent, quand tu résous l'un tu verras que les autres sont presque résolus. Si un motif se complique au fil du morceau il vaut mieux commencer par le passage le plus difficile qui éclaire souvent ceux qui précèdent. Enfin je ne lâche pas la partition tant qu'elle ne m'a pas livré tous ses secrets, et ça prend du temps. Il est vrai que je ne fais plus l'effort d'apprendre par cœur, j'en suis encore à améliorer ma connaissance du clavier et ma capacité à lire en avance et je ne fais pas confiance à ma mémoire.

Merci Claudia pour ce bon rappel à comment bien travailler, ce qu'il me faut toujours ! :wink:
Je ne pense pas que le par cœur soit essentiel, mais pour moi c'est un bon repère, si je ne connais pas encore un morceau par cœur, je crois que je n'ai pas encore suffisamment jouer et travailler l'oeuvre pour faciliter les difficultés techniques. Le par cœur arrive tant que j'ai beaucoup joué et travaillé l'oeuvre et après ça m'apporte un confort et une appréciation de plus, comme marcher ou courir sans obligation de regarder le trottoir (pas conseillé en France).
Hémiole a écrit : vendredi 10 janv 2020 07:25 l'apprentissage du morceau se fait dans l'objectif de musicalité dès le départ.
Oui, je crois que même si on arrive pas à atteindre, c'est important de savoir ce qu'on cible. Merci Hémiole.

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 970
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: Jouer musicalement...

Message par Claudia »

Le décalage entre ce que l'on croit jouer et ce que l'on joue réellement est la chose la plus difficile à appréhender. Là en fait je commence à comprendre (par l'expérience des cours) qu'il ne faut pas intellectualiser ni se chercher des raisons, mais écouter vraiment, de la manière la plus simple et ouverte possible, avec une concentration d'enfant qui dessine. Tu dessines ta ligne mélodique ou ton crescendo en l' écoutant vraiment de tout ton être et ça se produit ! Si ça ne marche pas tu cherches un geste, comme l'enfant rajoute une couleur, dans le même élan mais avec quelque chose de modifié, sans annuler ce qui est bon de ce qui a été fait avant, je ne sais pas si je m'explique.

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1263
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Jouer musicalement...

Message par Lee »

:content: tu t'expliques bien, merci !

josiane
Pianaute
Messages : 484
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:50
Localisation : Puy de dome
Prénom : Josiane

Re: Jouer musicalement...

Message par josiane »

Il faut écouter mais surtout s’écouter c’est à dire arriver à avoir une juste perception de sa façon de jouer: Entendre ses défauts et ses qualités.

Répondre