La fameuse empreinte

les pianautes au clavier
Répondre
Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 970
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

La fameuse empreinte

Message par Claudia »

Bonjour,
Je voudrais vous parler beaucoup de l'empreinte, et un peu de ma bêtise!
Parce que tout de même, j'ai entendu parler de l'empreinte il y a bien dix ans!
et je crois n'avoir compris ce que c'était et commencé à entrevoir le potentiel de cette approche du piano que tout récemment!
En fait c'est venu tout doucement. Avant je travaillais (ou plutôt croyais travailler) l'empreinte de manière objective, froide, isolée et sans connexion réelle avec le son, par exemple pour mémoriser la position de la main pour un accord difficile.

Et puis en été 2018 (voyez le temps qu'il me faut, escargot pas pressé!) j'ai fait un stage avec un prof qui ne m'a pas tellement parlé de l'empreinte en tant que telle mais de l'importance pour moi d'arrêter de regarder mes mains, de développer une connaissance purement tactile du clavier, comme si j'avais des petites antennes au bout des doigts et que je leur donnais la chance de récolter le plus d'informations possible et d'être directement en contact avec mon suivi mental du morceau.
Donc j'ai fait ça, j'ai lentement appris à ne plus lâcher la partition des yeux ou le moins possible, et à faire en sorte que mes bouts de doigts deviennent des topographes hyper-spécialisés et finement artistes, sensibles et compétents! Bien sûr ce n'est pas fini, je balbutie encore grandement mais j'ai quand même un peu avancé sur cet aspect.
Sur ce, je suis passée à la phase "anticipation, imagination" de cette compétence, et c'est là que l'empreinte vient jouer un rôle spécial, et je me suis rendu compte que je n'avais pas du tout compris ce que c'est! Je croyais bêtement que l'empreinte c'était de travailler un accord ou un passage en essayant de mémoriser la position, comme si on mémorisait l'enfoncement des touches (matériellement: comme l'empreinte moulée dans la verticalité du clavier) qui serait ensuite figé dans la mémoire et reexécuté à volonté en jouant le morceau.
Et en fait non. L'empreinte se travaille tout le temps et pas seulement dans les passages difficiles, et elle est toujours en mouvement. Si je comprends bien, c'est comme la tentation du doigt d'aller "à l'avance" sur la touche qu'il va jouer, ce qui fait que si on visionnait le geste comme avec une vidéo réglée au ralenti il y aurait le mouvement du doigt qui se pose sur la touche, puis le moment où l'attaque se produit, plus ou moins vite, mais assez indépendant du premier geste, et donc plus libre et autonome (moins déterminé par le lieu d'où l'on vient pour arriver à cette touche là) et plus disponible pour chercher le son qu'on veut, qu'on a anticipé dans l'interstice entre ces deux gestes. En tout cas c'est ce que je comprends maintenant, mais peut-être que dans dix mois je me rendrai compte que je me trompe complètement et que c'est encore autre chose. (c'est ma vie au piano ces éternelles remises en question, inutile de préciser que j'adore ça).
Voilà, je ne sais pas si vous avez des idées ou des expériences sur cette question que vous auriez envie de développer, j'imagine que pour la plupart d'entre vous tout cela est très clair et acquis depuis une éternité!

Avatar du membre
Hémiole
Pianaute
Messages : 513
Enregistré le : lundi 1 juil 2019 21:08

Re: La fameuse empreinte

Message par Hémiole »

Claudia a écrit : dimanche 12 janv 2020 14:26 ... j'imagine que pour la plupart d'entre vous tout cela est très clair et acquis depuis une éternité!
:mrgreen2:
Rassure toi c'est juste du chinois pour moi ! Mes profs ne m'ont jamais parlé d'empreinte.
Alors tu es à quelques années lumières en avance sur moi. :bravo:
Après, je regarde plus la partition que mes mains, mes doigts doivent donc faire leur boulot ? Genre Mr Jourdain qui fait de la prose sans le savoir ? Enfin en partie.
Et par contre mon prof actuel m'a au début fait beaucoup travailler "l'attaque directe" qui ressemble plutôt au contraire de ce que tu décris : ne pas poser le doigt sur la touche avant de l'enfoncer. Alors :?:. C'est l'opposé du doigt "tête chercheuse". Mais en fait il n'y a peut-être pas d'opposition entre ça et ce que tu essayes de décrire...
"Les arts sont le plus sûr moyen de se dérober au monde ; ils sont aussi le plus sûr moyen de s'unir avec lui."
Franz Liszt

Summertime
Pianaute
Messages : 179
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 16:34

Re: La fameuse empreinte

Message par Summertime »

Coucou Claudia,
Je suis comme MH : en retard d'un paquet d'années lumière sur toi donc inutile de te traiter d'escargot ! Ou alors seulement s'il est cosmique ! L'escargot cosmique ça t'irait bien, non ? :mrgreen:
Bref, moi l'empreinte ça ne me dit pas grand chose si ce n'est que je suis plutôt dans la démarche inverse de la tienne : à essayer de décoller un peu mes yeux de la partition et à regarder où vont mes doigts ! Et effectivement dans les passages qui me posent problème, je m'aperçois que si je visualise soigneusement la position de ma main sur un accord un peu délicat par exemple, ça me facilite la tâche. Mais ce n'est probablement pas l'empreinte dont tu parles... :roll:

Summertime
Pianaute
Messages : 179
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 16:34

Re: La fameuse empreinte

Message par Summertime »

Ah ben si, tu en as parlé, mea culpa !
Donc désolée, moi je pratique juste la "manière objective, froide, isolée et sans connexion réelle avec le son". :triste:
C'est bien ce que je disais : des années lumière de retard !!! :lol: :lol:

Marie-France
Pianaute
Messages : 601
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: La fameuse empreinte

Message par Marie-France »

Pour moi l'empreinte, c'est ce que l'on met en mémoire. A partir du moment où tu agis avec tes doigts, ta main ton poignet... tu mets en mémoire un geste. A partir du moment où tu vas d'un point A à un point B, tu mets en action toute sorte de mécanismes, qu'ils soient bien réalisés ou non, ils resteront dans ta mémoire tels que tu les y as mis. Tu peux mémoriser avec les oreilles, avec la sensation tactile comme tu dis, avec les yeux... Mais en musique, la mémoire doit être liée à l'intention musicale..
Mais enfin là j'enfonce une porte ouverte, je pense. Je voulais réagir par rapport au terme "empreinte". Et pardonnez-moi mon absence en ce moment. Je vous lis un peu mais je suis très occupée.

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 970
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: La fameuse empreinte

Message par Claudia »

Mais c'est probablement parce que vous n'avez pas besoin de travailler comme ça ! Vous êtes sans doute meilleures lectrices, et vous faites moins d'erreurs d'intervalle. Je pense que chacun explore selon ses besoins et surtout pour remédier à ses faiblesses :???:

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 970
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: La fameuse empreinte

Message par Claudia »

Marie-France, nos messages se sont croisés. Je ne te trouve pas du tout absente !

Merci pour vos retours et éclairages.

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1263
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La fameuse empreinte

Message par Lee »

J'avoue ne pas avoir trop pensé à ce sujet sauf pour changer mes gestes pour un passage problématique ici ou là. Mais je dois sans doute rater des choses en étant trop terre à terre...

Récemment j'ai fait plus de lecture à vue et c'est là que l'oreille et la main étaient défiées par les intervalles ou l'exactitude des notes. Comme mes yeux restaient sur la partition, je ne savais mes erreurs que par le fait que ça sonnait bizarre, du coup en regardant mes doigts je me rendais compte avoir joué une mauvaise note alors que j'étais convaincue avoir frappé la bonne...ça m'arrivait plusieurs fois, je me rendais compte ne pouvoir toujours détecté ni par le doigt ni l'oreille mon erreur avant d'entendre que ça cloche et de chercher pourquoi.

JPS1827
Pianaute
Messages : 507
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:11
Localisation : Bourg-la-Reine

Re: La fameuse empreinte

Message par JPS1827 »

C'est le genre de sujet sur lequel je me sens très démuni. Je suppose qu'on développe peu à peu une mémoire musculaire des accords et des intervalles qui ne se construit pas à la même vitesse pour tout le monde. La chose la plus importante que j'ai apprise depuis une vingtaine d'années, à mon corps défendant tellement c'était contraire à mes habitudes, c'est qu'il ne faut pas lever les doigts, que l'impression auditive "d'articulation" n'a rien à voir avec le fait de lever les doigts haut et de les abattre vigoureusement sur le clavier ; c'est très difficile de faire comprendre la différence de résultat sonore entre cette dernière façon de faire et celle qui consiste à rester près des touches en se concentrant plus sur ses sensations auditives que sur ses impressions tactiles.

Il me semble que c'est le plus souvent la représentation mentale de l'intervalle qui permet de trouver la note que l'on cherche sur le clavier. Il m'arrive parfois de répéter un passage en vain en me concentrant sur un geste ou une sensation tactile, puis soudain de me dire "concentre-toi sur l'intervalle à entendre plutôt que sur la distance à parcourir ou à ressentir entre deux doigts", et comme par miracle le problème se résout instantanément.

josiane
Pianaute
Messages : 484
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:50
Localisation : Puy de dome
Prénom : Josiane

Re: La fameuse empreinte

Message par josiane »

Le message de jean-pierre rejoint une expérience que j’ai eue sur un 4 mains.
Je devais aller jouer avec ma main droite entre les mains de mon partenaire mais avant ça j’avais des notes de mon côté.
Ça marchait une fois sur 4!
Et un jour je me suis rendue compte que le do que j’avais tant de mal à viser mon partenaire le jouait juste avant que j’arrive. Le fait de bien écouter ce do résonner m’a permis de régler ce problème: ma main allait sur la bonne note sans souci.

Répondre