Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

les pianautes au clavier
Répondre
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1399
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par Lee »

J'ai remarqué ne pas être seule d'avoir l'expérience de me perdre pendant que je joue et parfois ne pouvoir reprendre, le fameux trou de mémoire.
Mais s'agit-il vraiment d'un souci de mémoire ? Parce que ça peut arriver avec une partition aussi, en regardant ses mains ou un autre moment de distraction. Y a-t-il une combinaison des autres facteurs y compris la distraction?

Sans aller au travail herculéan - pouvoir réécrire toute la partition à table ou pouvoir ressortir chaque mesure main gauche main droite à sa commande - quelles stratégies pour pouvoir retomber sur ses pattes ? Souvent je trouve la note supérieur et j'entends le reste dans ma tête sans pouvour restituer.

J'ai aussi remarqué que les changements AA - AB me dérangent. C'est en pilote automatique kinésthétique ou le mauvaise mémoire ou manque de concentration, je ne sais pas trop les raisons (sauf l'alcool :tape: ). Comment évitez-vous rejouer AA quand vous devez jouer AB ?

Merci.

floyer
Pianaute
Messages : 84
Enregistré le : lundi 27 janv 2020 13:15
Localisation : Montigny le Bretonneux
Piano : Yamaha CLP-150 (Clavinova)
Prénom : Frédéric
Contact :

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par floyer »

Cela m’arrive lorsque je connais trop le morceau et ai tendance à moins suivre la partition.

Par contre, j’ai des œuvres où je sais qu’à un certain point, il vaut mieux que je me raccroche à la partition et ai mémorisé « tel endroit du morceau est ici sur la page ».

Pour les enchaînement, c’est à force de réviser les deux enchaînements... et insister sur celui qui est le moins naturel.

Laure
Pianaute
Messages : 520
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par Laure »

J’aurais tendance à dire que dans les deux cas, par cœur ou partition sous les yeux, il s’agit d’un trou de mémoire. Quand on joue un morceau depuis un moment avec la partition, on ne lit pas tout. Par exemple, je crois que j’ai bien plus tendance à lire la main gauche, et quand le trou survient à la main droite, il faut que je relise… et des fois je me surprends à devoir déchiffrer ce que j’ai oublié (et en même temps ma main s’agite et explore les notes sur le clavier, un coup plus haut, un coup plus bas, on va bien finir par trouver, le tout en essayant de lire les notes…)

Si je joue complètement par cœur depuis un moment, je perds la lecture de la partition. L’avoir sous le nez comme antisèche ne me sert pas à grand-chose : je ne sais même plus la lire !

Quand j’ai un trou de mémoire seule chez moi, ce n’est pas un drame : je travaille, je suis détendue, j’arrive à réfléchir rapidement. Quand j’ai un trou de mémoire en public, ou dans une moindre mesure devant ma prof, c’est le blanc total, la paralysie. On me regarde en train de me planter = je crée de la gêne = je ne sais plus rien faire.

Je commence à faire l’expérience qu’il ne faut pas trop habituer son cerveau à réaliser une tâche répétitive :
-Le par cœur, pourquoi pas. Mais pas trop tôt. En tout cas toujours faire des aller-retour avec la partition, pour savoir faire les deux (je ne trouve pas ça si facile dans les faits).
-Les mains ensemble : c’est compliqué ! j’ai très mal été habituée et ai toujours mis trop vite les mains ensemble. Ma prof me le reproche souvent. Donc maintenant (depuis peu), je me force, même quand je « sais » un morceau, à revenir de temps en temps aux mains séparées. Cela améliore pas mal les trous de mémoire, cela améliore aussi, et surtout, beaucoup le son. (Je ne le fais pas suffisamment, je ne suis pas assez rigoureuse).

Pour les enchaînements, je ne vois pas d'autre solution que d'être tout le temps en alerte dans sa tête, bien concentré sur ce qu'on fait : bien comprendre la logique et la continuité de ces enchaînements, pour être convaincu qu'ils se justifient musicalement (je travaille actuellement un morceau avec plein de reprises, je trouve ça compliqué à gérer et à comprendre).

Frangin
Pianaute
Messages : 179
Enregistré le : lundi 11 nov 2019 19:35

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par Frangin »

Laure a écrit : jeudi 20 févr 2020 16:25 On me regarde en train de me planter = je crée de la gêne = je ne sais plus rien faire.
Sentiment on ne peut plus familier!
Chopin is the only dead man that makes me feel alive. (Frangin)

Line-Marie
Pianaute
Messages : 957
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par Line-Marie »

J'ai constaté il y a quelques années que je me trompais ou j'avais un trou de mémoire parce que je n'étais pas détendue et souvent en apnée complètement !!!
Chez moi, j'essaie de jouer la bouche ouverte les passages difficiles, j'essaie même de souffler fort, j'essaie de contrôler mon assise , mes épaules et les gestes.
Pour les transitions dont tu parles Lee, je les travaille sans jouer tout : par exemple je vais jouer la fin de A pour enchaîner avec A ( je ne joue à l'enchaînement que le début de A) puis tout de suite après, je joue la fin de A et le début de B. Je le fais 3 ou 4 fois, ce qui prend 10 ou 15 minutes et j'essaie de refaire cette séquence dans la journée puis de la même façon tous les jours jusqu'à ce que ma mémoire ait complètement intégré le changement.

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 701
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par Marie-France »

Line-Marie a écrit : jeudi 20 févr 2020 16:52
Pour les transitions dont tu parles Lee, je les travaille sans jouer tout : par exemple je vais jouer la fin de A pour enchaîner avec A ( je ne joue à l'enchaînement que le début de A) puis tout de suite après, je joue la fin de A et le début de B. Je le fais 3 ou 4 fois, ce qui prend 10 ou 15 minutes et j'essaie de refaire cette séquence dans la journée puis de la même façon tous les jours jusqu'à ce que ma mémoire ait complètement intégré le changement.
Ah oui, c'est tout à fait ce que j'allais proposer. Jouer parallèlement les deux passages l'un après l'autre pour mieux observer les différences.
Le trou de mémoire en public n'a pas les mêmes sources que lorsqu'on est seul chez soi.

josiane
Pianaute
Messages : 544
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:50
Localisation : Puy de dome
Prénom : Josiane

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par josiane »

Quand je me perds c’est que je me suis déconcentrée ou que je ne l’étais pas assez.
Ça m’arrive lorsque je connais bien le morceau et que j’ai l’impression que ça va aller et ben non ça ne va pas.
Cette après-midi je me suis perdue dans la fantaisie en fa mineur de Schubert à 4 mains, on l’a jouée au moins 15 fois en public et j’ai eu trop tendance à vivre sur mes acquis.
Même si c’était une répétition j’ai été vraiment gênée d’avoir fait une faute aussi grossière.
Comme je connais bien l’oeuvre je me suis rattrapée ça m’apprendra à faire attention la prochaine fois.
Rien n’est jamais gagné.
Et comme ma bêtise m’a contrariée j’en ai fait d’autres du même style.
Ce qui est important c’est de ne pas penser à ce qu’on vient de jouer bien ou mal mais à ce qu’il faut jouer dans l’instant et ça pour moi c’est difficile!

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1399
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par Lee »

Merci beaucoup pour vos astuces et partages.

L'idée de Line-Marie et Marie-France m'est particulierement utile en ce moment, je joue le morceau par coeur mais ces parties d'enchaînement m'embrouille encore.
Laure a écrit : jeudi 20 févr 2020 16:25 Quand j’ai un trou de mémoire seule chez moi, ce n’est pas un drame : je travaille, je suis détendue, j’arrive à réfléchir rapidement. Quand j’ai un trou de mémoire en public, ou dans une moindre mesure devant ma prof, c’est le blanc total, la paralysie. On me regarde en train de me planter = je crée de la gêne = je ne sais plus rien faire.
Je crois que comme tout ça se travaille avec des stratégies et en s'habituant à jouer devant les autres. Je dis ça mais je me souviens quand j'ai eu un grand trou en public, ma technique de revenir à une mesure bien mémorisée ne fonctionnait pas car c'était après cette mesure que le trou était et il est revenu...
Laure a écrit : jeudi 20 févr 2020 16:25 -Les mains ensemble : c’est compliqué ! j’ai très mal été habituée et ai toujours mis trop vite les mains ensemble. Ma prof me le reproche souvent. Donc maintenant (depuis peu), je me force, même quand je « sais » un morceau, à revenir de temps en temps aux mains séparées. Cela améliore pas mal les trous de mémoire, cela améliore aussi, et surtout, beaucoup le son. (Je ne le fais pas suffisamment, je ne suis pas assez rigoureuse).
Je plaide coupable par contre ma prof ne me reproche pas sur ce point alors je me force pas. Mais ça aiderait le mémoire sans doute.
josiane a écrit : jeudi 20 févr 2020 23:15 et j’ai eu trop tendance à vivre sur mes acquis.
Même si c’était une répétition j’ai été vraiment gênée d’avoir fait une faute aussi grossière.
Comme je connais bien l’oeuvre je me suis rattrapée ça m’apprendra à faire attention la prochaine fois.
Rien n’est jamais gagné.
Et comme ma bêtise m’a contrariée j’en ai fait d’autres du même style.
C'est très intéressant, Josiane. Avec du recul, qu'est-ce que tu aurais pu faire pour ne pas "vivre sur tes acquis" ou comment feras-tu attention la prochaine fois ?

josiane
Pianaute
Messages : 544
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:50
Localisation : Puy de dome
Prénom : Josiane

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par josiane »

Ne pas relâcher mon attention même dans les passages faciles.
Mon souci n’est pas le trac mais la concentration alors ça me joue parfois de vilains tours.

Avatar du membre
Quazart
Pianaute
Messages : 60
Enregistré le : lundi 27 janv 2020 12:40
Localisation : Notre Dame du Guilo et Rueil Malmaison
Piano : Yamaha C1X, Kawaï CA67
Prénom : Patrick

Re: Pourquoi on se perd et comment se retrouver ?

Message par Quazart »

C'est aussi un problème d'attention pour ce qui me concerne... le trou noir se produit si, dans un morceau que je connais bien, je me laisse emporter par la musique et, en quelque sorte, "plane" un peu... c'est le crash assuré. Pour l'éviter, il faut le sentir venir pour reprendre le contrôle, mais ça va vite !
Une fois planté, pour repartir... pas d'autre solution que reprendre au début du passage en cause.
La seule stratégie payante est de rester concentré.

Répondre