Développements/changements de tonalité émouvants

les pianautes au clavier
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1272
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Développements/changements de tonalité émouvants

Message par Lee »

Bonjour,

Hier j'étais déprimée par la pluie qui tombait goutte à goutte, ça m'a fait penser de la torture célèbre goutte à goutte. Et puis en essayant de positiver, je me suis dit une lecture à vue du prélude 15 de Chopin serait pertinente même si ça m'inspirait pas...mais tout d'un coup j'entendais dans ma tête ce développement mystérieux qui devient envoûtant et puissant et j'avais l'envie de le jouer. Comme j'ai imaginé le développement avait un changement de tonalité, en do# mineur.

Je partage cette histoire avec vous parce que je suis curieuse de vos coups de cœur développement / changement de tonalité qui rend l'oeuvre complètement autre chose que l'exposition...mais c'est peut-être quelque chose banale pour vous ? Je me demande. :?:

Merci de supporter tous mes fils ! :saint: Bon weekend à vous.

Line-Marie
Pianaute
Messages : 858
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par Line-Marie »

Je retravaille pour le jouer mi avril, le 3eme et 4eme mouvement de la sonate n2 de Bortkiewicz. Dans le 4eme mouvement,le premier thème est en do dièse mineur et le second en do dièse majeur.
Ce changement me procure une joie intense et de retravailler cette partie de sonate m'a aidé à surmonter le choc de la suppression de mon poste .

josiane
Pianaute
Messages : 496
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:50
Localisation : Puy de dome
Prénom : Josiane

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par josiane »

J’ai immédiatement pensé à Schubert.
Une seule altération rajoutée ou enlevée change immédiatement l’atmosphère de tout un passage.
Ses changements de tonalité pourraient paraître improbables et c’est sublime.
On passe du rire aux larmes et inversement.

catherine
Pianaute
Messages : 579
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:21

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par catherine »

J'ai toujours aimé ces changements qui amènent à la fois de la surprise mais aussi un "changement d'âme" (et qui sont très utilisés partout cg les chansons de variétés avec "la modul'" un ton plus haut !). Enfant j'adorais me chanter Au clair de la lune en mode mineur. Schubert comme le souligne Josiane est sans doute un des plus fins ! L'éclairage comme un rayon de lumière donné par un passage du mineur au mode majeur est tout aussi précieux...

Chantal
Pianaute
Messages : 418
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par Chantal »

catherine a écrit : samedi 29 févr 2020 09:38 L'éclairage comme un rayon de lumière donné par un passage du mineur au mode majeur est tout aussi précieux...
Ah oui ! Je me souviens que lorsque j'avais travaillé l'impromptu op 90 n°4 de Schubert, le passage mineur-majeur dans le trio était un vrai bonheur !

jean-séb
Pianaute
Messages : 361
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 23:22
Piano : Yamaha C3

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par jean-séb »

À plus petite échelle, la fameuse tierce picarde apporte sa lumière à la fin d'une œuvre sombre.

Avatar du membre
N'est-ce pas
Pianaute
Messages : 47
Enregistré le : mardi 28 janv 2020 00:40
Piano : yamaha U3
Contact :

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par N'est-ce pas »

La fugue que je travaille en ce moment est la BWV877, en ré# mineur du 2e livre du clavier bien tempéré.

Elle est très méditative et émouvante, et son sujet est l'occasion de modulations nombreuses, parfois soudaines et difficiles à comprendre à une première écoute.
Le passage qui m'a tout de suite bouleversé à la première lecture est la strette placée tout au milieu, à partir de la mesure 23.
Ce que je comprends du contexte où elle survient :
- on vient de monter toute une octave de sol# à sol# à la basse, avec une tension qui s'est accumulée très longuement sur plus de trois mesures ;
- on vient de deux mesures en ré#mineur, et là le sujet entre à l'alto, en sol# mineur, sur la tonique (tierce d'un accord de sixte augmentée : mi ♮ - sol# - dox) ; descendre d'un cran dans le cycle des quintes amorce une détente
- la basse entame simultanément une redescente de la même octave de sol# à sol#
- et à la mesure 24 le sujet entre au ténor sur mi bécarre, degré VI de sol# mineur, comme une réponse qui redouble le côté douloureux du sujet qui vient d'être entamé sur sol#, c'est déchirant, c'est un mélange de résignation, de lâcher-prise, de tendresse,...

À la mesure suivante aussi j'adore comment le do double# est harmonisé de façon à laisser entendre une dominante de dominante en sol# mineur, mais en fait amorce tout simplement un retour à ré# mineur (fa# au lieu de fax), ça produit aussi un belle surprise et un relâchement de tension supplémentaire.
uuuuuuuuu.png
uuuuuuuuu.png (81.07 Kio) Vu 592 fois

Avatar du membre
Hémiole
Pianaute
Messages : 532
Enregistré le : lundi 1 juil 2019 21:08

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par Hémiole »

josiane a écrit : vendredi 28 févr 2020 22:52 J’ai immédiatement pensé à Schubert.
Une seule altération rajoutée ou enlevée change immédiatement l’atmosphère de tout un passage.
Ses changements de tonalité pourraient paraître improbables et c’est sublime.
On passe du rire aux larmes et inversement.
Oui moi aussi j'ai tout de suite pensé à Schubert. Il faut dire que je joue en ce moment l'impromptu op90 n2 et que je travaille la fantaisie à 4 mains.
Difficile de décrire le plaisir et les émotions de certains changements ou enchaînements de tonalité... Il y a un effet de lumière, de couleur, même de goût pour moi, à savourer.
"Les arts sont le plus sûr moyen de se dérober au monde ; ils sont aussi le plus sûr moyen de s'unir avec lui."
Franz Liszt

josiane
Pianaute
Messages : 496
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:50
Localisation : Puy de dome
Prénom : Josiane

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par josiane »

Très bel exemple cette fantaisie en fa mineur avec ces changements de tonalité constants qui créent la surprise à chaque fois.
Ce qui me plaît le plus c’est le passage en fa majeur qui vient comme par accident et qui éclaire toute l’oeuvre tout comme le passage en majeur au milieu de la partie rapide.
Je retravaille cette fantaisie pour le jouer dimanche prochain c’est un vrai bonheur comme chaque fois!

Avatar du membre
N'est-ce pas
Pianaute
Messages : 47
Enregistré le : mardi 28 janv 2020 00:40
Piano : yamaha U3
Contact :

Re: Développements/changements de tonalité émouvants

Message par N'est-ce pas »

Salut tout le monde,
je vous parlais la fois précédente de la fugue bwv877 en ré# mineur,
j'ai fini par faire un enregistrement censé boucler mon travail sur celle-ci pour le moment :smile:
Voilà le résultat en vidéo, ça sera sans doute plus évocateur que mes tergiversations :oops:
Curieusement le prélude, à première vue une simple invention à deux voix, m'a posé plus de difficultés (digitales pour les triples, et de conduites, de constance du tempo...)
Je vous souhaite une bonne écoute de cette pièce qui me tient très à coeur :salue:

https://monplaisirtube.ddns.net/videos/ ... f3198b223d

Répondre