Un virus qui ralentit toute la société

en vrac !
Répondre
Line-Marie
Pianaute
Messages : 957
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Un virus qui ralentit toute la société

Message par Line-Marie »

J'aurai connu pour le première fois en 33 ans de carrière la fermeture pour une durée indéterminée de tous les établissements d'enseignement public ou privé, de la crèche à l'Université. Pour moi c'est un moment incroyable et qui arrive vraiment au bon moment.
Par la plus grande des injustices, bien que n'étant pas la dernière arrivée au lycée, bien que très compétente, je n'apparaît déjà plus dans la répartition des services pour septembre 2020. Je ne me sens pas bien, je n'ai plus rien envie de faire ou dire. Je voudrais que l'éducation nationale me propose un poste intéressant qui puisse m'occuper sainement pour encore 5 ans. .... mais comme d'habitude, peu de gens se sentent concernés et les arcanes administratives sont nombreuses....
Bref vive le coronavirus !
Mes élèves de première STI2D m'ont dit hier bonne vacances. Cela a le mérite d'être clair !
Mes élèves de terminale sont un peu plus inquiets.
Nos consignes : mettre les élèves au travail maximum 4h par jour....
Réunion lundi matin au lycée pour établir un planning de travail matinal pour chaque classe.
Puis travail chaque matin via notre Espace Numérique de travail avec les élèves. Je travaille depuis mon domicile.
Fin de semaine et lundi suivant, conseil de classe à huis clos au lycée.
Et vous ? Quelle est votre situation par rapport à ce probleme national ?

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 701
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Marie-France »

Line-Marie a écrit : samedi 14 mars 2020 13:39 ... je n'apparaît déjà plus dans la répartition des services pour septembre 2020...
??? Tu dois bien être quelque part... je ne connais rien aux arcanes de l'Education Nationale, mais j'ai toute de même compris que rien n'est ni clair ni simple dans son fonctionnement.

Les enfants ont l'impression d'être en vacances, oui, certainement un peu. Ils doivent être aussi perturbés par ces évènements.
Je me demande comment il va vous être possible de travailler ainsi à distance... et 4 heures par jour...

Pour ma part, j'ai suspendu les cours depuis hier! Il ne faudrait évidemment pas que cette situation dure trop longtemps car je suis à mon compte et donc, plus de rentrées d'argent si pas de cours!!
J'attends de voir ce qui peut être proposé pour les indépendants auto-entrepreneurs, privés de leur activité. Normalement on n'a pas droit au chômage, ni partiel, ni rien.
Je vais tout de même essayer de mettre en place moi aussi, un système de supervision de mes élèves. Par WhatsApp probablement, mais tout le monde n'a pas. Et je n'ai pas du tout l'habitude de manipuler cette application. Cela ne peut remplacer un bon cours, mais enfin, je l'espère, permettra de garder l'élan que nous avions pris.

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 701
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Marie-France »

Line-Marie, j'espère ne pas trop déborder de ton sujet, (auquel cas j'effacerai mon message) mais puisque tu l'évoques, voici une petite touche d'humour à cette situation qui n'a rien d'humoristique. Voici trouvé sur le net: (c'est ce que j'ai fait toute la semaine). :razz:
Coronavirus etude.jpg
Coronavirus etude.jpg (169.47 Kio) Vu 959 fois

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1046
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Claudia »

Courage à tous en ces temps difficiles!

Pour ma part pour l'instant je travaille à la maison donc ça ne change pas grand-chose. Je suis indépendante aussi donc pas de chômage partiel ni rien de tout cela pour l'instant, et très franchement je doute fort que cela soit mis en place. J'ai eu la présence d'esprit d'accepter une charge de traductions complètement démente début février et j'ai bien fait car depuis lundi dernier les contrats qui étaient annoncés pour avril et mai sont annulés les uns après les autres. Les permanences de traduction in situ sont annulées évidemment s'agissant de conférences etc., mais aussi les traductions des textes et rapports autour de ces réunions. Donc d'ici trois semaines quand j'aurai fini ce qui est en cours, nada, plus rien, et je n'aurai plus de revenus. Je ne m'inquiète pas car j'ai un petit matelas de sécurité pour six mois environ et d'après ce que je lis, même dans le pire des scénarios l'épidémie durerait six mois avec un pic dans les deux mois qui viennent.
Ce qui m'inquiète c'est les déplacements à Paris. Je réfléchis à la meilleure solution. (voiture, train, quelle fréquence etc.)

J'ai arrêté le piano depuis janvier en fait (pour d'autres raisons que le coronavirus) et je suis tellement dans ces soucis que j'ai fermé en moi l'accès à la musique, de manière tout à fait réfléchie et volontaire. Peut-être qu'un confinement forcé me permettra de rouvrir la porte sereinement. Sinon, j'ai des désirs de lecture très puissants qui m'occuperont sans problème.

Je prends au sérieux le consignes.
Prenez tous soin de vous!

Line-Marie
Pianaute
Messages : 957
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Line-Marie »

Marie France, dans le référentiel de rentrée de mon lycée, je n'y suis plus. Voilà.
Sinon merci pour ce clin d'oeil musical 😀.
Si j'ai bien compris, les écoles resteront fermées jusqu'au vacances de printemps. Pour notre région, les congés de printemps démarrent le 18 Avril.
Et toi Marie France tu penses réouvrir tes cours après les vacances de printemps ?
Claudia , comme toi j'ai envie de livres mais aussi de soleil et de jardin.
Avec Daniel nous peaufinons nos plantations. Je vais planter quelques Dahlias.
Et puis je crois que je vais me lancer dans la peinture de nos chambres. Pas encore faites depuis notre arrivée fin 2017. ....
Et puis plus de temps pour le piano , pour explorer de nouveaux territoires musicaux.

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 701
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Marie-France »

Claudia a écrit : samedi 14 mars 2020 16:10 J'ai arrêté le piano depuis janvier en fait (pour d'autres raisons que le coronavirus) et je suis tellement dans ces soucis que j'ai fermé en moi l'accès à la musique, de manière tout à fait réfléchie et volontaire. Peut-être qu'un confinement forcé me permettra de rouvrir la porte sereinement.
OUIIIII Claudia, essaie de renouer avec ta belle musique!!! Ce n'est pas une façon de traiter son beau piano!!
Line-Marie a écrit : samedi 14 mars 2020 16:21 Marie France, dans le référentiel de rentrée de mon lycée, je n'y suis plus. Voilà.
J'espère que tu vas rapidement savoir où tu vas atterrir. Ce doit être assez stressant, et écœurant.. Enfin heureusement, tu es presque au bout et tu vas bientôt pouvoir profiter de ton jardin.

Sinon, pour moi je ne sais pas quand je vais redémarrer. Ce sera en fonction de l'évolution des choses.

Frangin
Pianaute
Messages : 179
Enregistré le : lundi 11 nov 2019 19:35

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Frangin »

Bon courage à vous pour tout ce que cette crise vous fait endurer.
Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour poser la question mais... et Beuvray dans tout ça?
J'espère pour vous tous que cela n'empire pas et que vous pourrez profiter pleinement de cette bouffée d'air frais que vous attendez tous.
Chopin is the only dead man that makes me feel alive. (Frangin)

Laure
Pianaute
Messages : 520
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Laure »

Pour ce qui est de ta situation administrative, Line-Marie, je précise juste à ceux qui lisent qu’elle est, hélas, assez commune dans l’Education Nationale et résulte « seulement » d’une logique comptable : quand on est le ou la dernière arrivé(e) dans un établissement et que des heures d’enseignement sont supprimées, on est sur la sellette (comme je te l’ai dit par ailleurs, j’ai déjà été l’objet d’une mesure de carte scolaire). Mais oui, en raison de la politique actuelle – et passée - de réduction des moyens donnés à l’école publique – et au services publics en général, il n’est qu’à voir la situation des hôpitaux -, en raison de la réforme du bac spécialement calibrée pour cet objectif, ce genre de cas de figure se multiplie de manière inquiétante actuellement. C’est une énorme désillusion, je le crois, pour les collègues comme toi qui avez servi avec tant de mérite pendant toutes ces années, et pour tous les autres, soumis aux mêmes aléas des chiffres, qui vous retrouvez ainsi « remerciés ». On va te renommer sur un poste dans un établissement pas trop loin, je l’espère et je le crois (disons que ce qui est absolument sûr, c’est que tu vas être renommée sur un poste, vu que tu es titulaire). De quoi finir les petites années que tu dois encore à l’EN… peut-être peux-tu penser à ceux qui restent et relativiser… l’avenir est encore plus compliqué pour ceux-là... et n’oublie pas que tu fais partie d’une génération qui aura droit à une retraite moindre mais encore honorable …

Pour ce qui est du coronavirus, nous avons tous reçu dans l’EN, quelle que soit notre académie, les consignes rectorales, qui émanent elles-mêmes du ministère, appliquées avec plus ou moins de zèle par nos chefs d’établissement, pour pratiquer « l’enseignement à distance ». Il s’agit, en gros, de montrer aux parents, à l’opinion, que l’école ne s’arrête pas et de s’agiter en tous sens. Je vais donc passer pas mal de temps, puisque on me le demande et me signale que le « public » (comprenons : les parents) attendent cela de moi, à préparer des exercices et des cours que je vais envoyer à mes élèves par une plateforme quelconque. Exercices que mes élèves feront ou pas, cours qu’ils liront/comprendront ou pas. Cours totalement hors sol qui n’auront aucun intérêt, qui ne correspondront jamais avec ce qu’on fait en classe (les cours qu’on fait en classe ont cela de plaisant, en effet, qu’on ne peut les prévoir tout à fait et qu’ils se jouent sur interaction prof/ élèves). Mais voilà, il paraît qu’on peut tout à fait faire ça à distance… Les élèves qui ont des parents qui comprennent pourront se faire aider ; les autres n’auront qu’à avoir honte d’être ce qu’ils sont.

Pour ce qui est de la réunion de lundi, absolument inutile et imposée aux enseignants par une hiérarchie irresponsable, et ce dans toutes les académies, je n’y irai pas.

Je pense aux travailleurs indépendants pour qui cela va être très compliqué, donc à toi en particulier Marie-France.

Je prends le confinement très au sérieux et je considère comme incivique le fait de ne pas limiter drastiquement nos habitudes. Les directives de notre ministre de l'Education, qui nous veut nous obliger à nous réunir (alors que bien entendu, cela ne sert absolument à rien, mais ça on a l’habitude) durant la semaine qui suit sont irresponsables dans ce contexte. Je ne serais pas étonnée qu'elles changent dans le week-end.

Un lien vers cette émission, en accès libre et d’utilité publique :
https://www.arretsurimages.net/emission ... louragan

Frangin
Pianaute
Messages : 179
Enregistré le : lundi 11 nov 2019 19:35

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Frangin »

Un lien vers cette émission, en accès libre et d’utilité publique :
https://www.arretsurimages.net/emission ... louragan
Vidéo apparemment réservée aux abonnés.
Trouvée sur YT

Chopin is the only dead man that makes me feel alive. (Frangin)

Line-Marie
Pianaute
Messages : 957
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:52

Re: Un virus qui ralentit toute la société

Message par Line-Marie »

Merci Laure pour cette information complète.
Je précise que je ne suis pas la dernière arrivée dans ma matière, mais le dernier arrivé en maths est sur un poste spécifique (sois disant) c'est à dire que dans son service de 18h , 3h sont assurées en anglais....
Les postes spécifiques sont là dernière invention de l'inspection en 2011 ou 12....
C'est cela que je ne digère toujours pas.
Quand à partir en retraite, le proviseur a encore fait pression sur moi hier pour que je parte en 2021. Mais je refuse de le faire contrainte et forcée et avec une pension de misère....
Concernant la mise au travail des élèves à distance, je ne peux hélas que rejoindre ce que dit Laure.
Frangin, pour Beuvray , je ne sais pas du tout ce qui se passera dans un mois.
La Maison du Beuvray étant perdue au milieu de nulle part, peut-être peut-on espérer que notre WE aura bien lieu....

Répondre