Comment être comme un autre instrument au piano ?

les pianautes au clavier
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1272
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Lee »

Souvent on entend par d'autres, voilà ici il faut être une flute, là le violon, l'hautbois, etc. les instruments de l'orchestre et il faut penser à ces instruments...et bien, je suis d'accord, et c'est beau, ça aide et c'est l'objectif auquel il faut tendre.

Mais concrètement comment faîtes-vous ? Pensez-vous aux façons très particulières et pointues de jouer chaque instrument ? C'est à dire (un exemple tout bêtement : la flute, plus airé ou léger ou piqué ; le violon, plus serré et plus legato…). Est-ce que ça vous suffit de penser à l'instrument, alors que vous faîtes comme par la magie ? Est-ce que vous passez longtemps avec ce son d'instrument en essayant de reproduire au piano ? Bien sûr je pose la question car jusqu'à maintenant j'ai fait le plus simple des solutions.

Comment envisager quel instrument pour telle ligne de mélodie ? Je n'ai pas de tout de l'imagination pour cela, mais c'est probablement la manque d'écoute et manque d'attention aux instruments, que je dois développer ?

Merci !

JPS1827
Pianaute
Messages : 508
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:11
Localisation : Bourg-la-Reine

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par JPS1827 »

En fait tu soulèves un problème moins intuitif qu'il en a l'air.
En gros, évoquer un autre instrument ressemble à une figure linguistique qu'on appelle métaphore en français (je suppose qu'il existe un terme anglais assez proche (je trouve metaphor sur le dictionnaire en ligne), et cela on va le faire en essayant de rappeler une caractéristique de l'instrument qu'on cherche à imiter (donc assimiler un caractère du son recherché au son lui-même, cela s'appelle une métonymie, metonymy en anglais apparemment).
Pour faire cela, la première solution est instinctive . Quand un professeur dit : "là, penser à un cor", par exemple à la fin du premier passage virtuose de la première Ballade de Chopin (do-fa do-fa etc.), l'élève va très souvent penser spontanément à jouer la note supérieure de l'intervalle plus fort que la note inférieure ; encore plus dans les cas où il a un accord de trois notes à jouer. Mais certains élèves ne vont pas imaginer comment faire et il va falloir le leur expliquer.
Dans l'immense majorité des cas cependant c'est la représentation du son de l'instrument qu'on cherche à imiter qui va donner une solution, parfois assez peu consciente, pour s'approcher du résultat désiré. De plus parfois ce n'est pas le son lui-même mais le phrasé qui va permettre de s'imaginer un autre instrument.
En général les cuivres s'imitent en timbrant d'une façon particulière la note supérieure d'accords dans le médium du piano. L'idée d'un son flûté peut venir d'un trait dans l'aigu délicatement joué à la limite entre legato et non-legato et très isolé de sa trame harmonique sous-jacente. En revanche il est pratiquement impossible de représenter le son des cordes, sauf par le phrasé (c'est par le respect des liaisons indiquées par exemple sur des groupes de 4 doubles croches qu'on peut essayer de penser les coups d'archet des cordes d'un orchestre).
Un certain type de détaché dans les graves peut donner l'illusion d'imiter un basson

Tout cela relève cependant d'une certaine forme d'auto-suggestion, et en dehors des sons cuivrés (qui sont les mieux perçus comme tels par un public) rien ne garantit que l'auditeur perçoive l'intention réelle du pianiste (mais il perçoit toujours une intention, et c'est peut-être le plus important).

Olivier
Pianaute
Messages : 31
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:54

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Olivier »

Oui c'est une question très idiomatique en fait ! En plus des pistes de JPS, je dirais qu'une question assez récurrente est celle de la prolongation de la sonorité, dont le piano n'est pas capable au naturel. Il va souvent être nécessaire d'attaquer la note d'une manière à vraiment prolonger ce qu'on entend, et pour cela, le meilleur conseil que j'ai pu recevoir de Rena, c'est de jouer en écoutant le son de la note qui précède vraiment jusqu'au bout. Intuitivement à force, on va alors jouer la note courante différemment (en tant que future "note qui précède"), afin de pouvoir toujours l'entendre comme on veut jusqu'au moment de jouer la suivante.
Là on est dans des questions d'instrumentation... exactement comme l'exemple du toucher "flûté".

L'autre point, peut-être plus naturellement pianistique, c'est le fait d'orchestrer son jeu. Pour créer ça, on caractérise les plans sonores avec une volonté de maintenir chacun dans sa singularité de toucher, vraiment avec un rapport au clavier qui est propre à chaque. Ce n'est pas une "astuce", mais plutôt une nécessité finalement assez constante, quand on y regarde de près...

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1272
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Lee »

Merci pour vos deux messages qui sont tellement riches que je suis encore en train de déchiffrer pour comprendre.
Avant vos réponses, en cherchant un peu sur internet, j'ai trouvé cet article (en anglais) qui me semble très intéressant, je n'ai lu que le sommaire :
http://revista.sangregorio.edu.ec/index ... 808/1-SVET
L'article parle de "l'onomatopée", des sons typiques de quelques pays et comment ils sont recréés en musique de piano.

Vincent
Pianaute
Messages : 730
Enregistré le : mardi 25 juin 2019 01:10

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Vincent »

C'est une analogie qui m'avait beaucoup aidé quand j'avais appris il y a quelques années le Prélude n°22 op. 11 de Scriabine.
Mon prof avait comparé la main gauche à un/une... (tiens, un petit jeu : que vous évoque à vous cette main gauche ?)

Ça m'avait vraiment énormément aidé. J'expliquerai pourquoi lorsque la solution à l'évocation-mystère (pas bien difficile cela dit) aura été trouvée.

(Claudia : tu es exclue du jeu, désolé :???: . Tu connais la réponse, nous en avons déjà parlé ensemble. :wink: )

Laure
Pianaute
Messages : 500
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:58
Localisation : PACA
Prénom : Laure

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Laure »

Très belle main gauche... un violoncelle ?

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1272
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Lee »

Basson ?

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1272
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Lee »

Vincent a écrit : samedi 29 juin 2019 11:11 Ça m'avait vraiment énormément aidé. J'expliquerai pourquoi lorsque la solution à l'évocation-mystère (pas bien difficile cela dit) aura été trouvée.
Nous n'avons pas encore trouvé ou tu nous laisses languir? :houhou: :wink:

Olivier
Pianaute
Messages : 31
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 18:54

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par Olivier »

Clarinette basse ?

JPS1827
Pianaute
Messages : 508
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:11
Localisation : Bourg-la-Reine

Re: Comment être comme un autre instrument au piano ?

Message par JPS1827 »

Le son d'un tuba bouché ?

Répondre