« Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

transmission, technique…
Répondre
Avatar du membre
Chantal
Pianaute
Messages : 538
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

« Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par Chantal »

 
Je viens de commencer l’étude de ce morceau. A première vue, ça semblait facile (4 pages seulement…), mais comme toujours avec Schumann (ah ! l’écriture de Schumann… :mur: ), ça ne l’est pas du tout. Je ne vois ma prof qu’à la fin de la semaine prochaine, mais comme j’aimerais bien avancer d’ici là, j’en appelle à vos conseils éclairés.
Pour situer le problème, j’ai de petites mains. J’atteins la 9ème sans problème aux deux mains, la 10ème difficilement : il faut que j’ai le temps de la poser tout au bord du clavier. J’ajoute à cela que j’ai un respect quasi-religieux pour ce qui est écrit sur une partition : pas question de supprimer une note, et si une note doit être tenue, pas question de la lâcher, même si elle est prise dans la pédale (bon, je sais, ça fait beaucoup de tares :oops: , mais à mon âge, on ne se refait pas… Notez au passage qu’il m’a fallu beaucoup de courage pour reprendre l’étude du piano malgré toutes ces tares).
Donc mon problèmes, c’est que dans cette 8ème Scène d’enfants, outre des chevauchements de mains pas toujours évidents (mais ce n'est pas un problème, ça se travaille), il y a beaucoup de notes tenues avec des 10èmes à la main gauche ! J’ai pensé pouvoir y remédier en prenant la note supérieure de ces 10èmes à la main droite. C’est possible pratiquement partout. Du point de vue harmonique, ça ne change rien puisque toutes les notes sont jouées, mais le phrasé ne risque-t-il pas d’en pâtir (une note frappée avec le pouce de la MG ne sonne pas pareil que la même note frappée avec l’index ou le majeur de la MD) ? Qu’en pensez-vous ????
 

Vincent
Pianaute
Messages : 852
Enregistré le : mardi 25 juin 2019 01:10

Re: « Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par Vincent »

D'autres plus qualifiés que moi te répondront avec plus de pertinence, mais comme je n'étais pas sûr de bien comprendre ta question, je suis allé voir sur YT et ai trouvé cette vidéo.

Elle a le mérite de bien montrer toute la complexité du doigté et des chevauchements (le ballet des pouces qui s'entrecroisent est impressionnant :hooo: ) mais surtout tu verras que dans un des premiers commentaires, quelqu'un pose exactement la même question que toi. Je suppose donc que la question (et la réponse qu'elle sous-tend) est parfaitement légitime et que cette variante de doigté semble pouvoir faire sens.

D'une façon générale, j'ai toujours pensé qu'un doigté pouvait être personnalisé à l'envi, du moment que le texte ou l'intention musicale n'est pas dénaturée. Donc à toi finalement de choisir ce qui te convient le mieux pourvu que l'intention de Schumann soit respectée.

Avatar du membre
Chantal
Pianaute
Messages : 538
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

Re: « Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par Chantal »

Merci beaucoup Vincent pour ta réponse.
Vincent a écrit : mercredi 18 mai 2022 16:12 … je suis allé voir sur YT et ai trouvé cette vidéo.
Elle a le mérite de bien montrer toute la complexité du doigté et des chevauchements (le ballet des pouces qui s'entrecroisent est impressionnant :hooo: ) mais surtout tu verras que dans un des premiers commentaires, quelqu'un pose exactement la même question que toi. Je suppose donc que la question (et la réponse qu'elle sous-tend) est parfaitement légitime et que cette variante de doigté semble pouvoir faire sens.
Merci pour le lien. Je viens de visionner la vidéo, très intéressante. Les doigtés que le pianiste utilise sont pratiquement ceux que moi j'utilise, sauf bien entendu pour les 10èmes. Il a la chance d'avoir de grandes mains, et les grands écarts ne semblent pas lui poser de problèmes.
Vincent a écrit : mercredi 18 mai 2022 16:12 D'une façon générale, j'ai toujours pensé qu'un doigté pouvait être personnalisé à l'envi, du moment que le texte ou l'intention musicale n'est pas dénaturée. Donc à toi finalement de choisir ce qui te convient le mieux pourvu que l'intention de Schumann soit respectée.
Oui, c'est ce que je vais faire. On verra ce qu'en dira ma prof la semaine prochaine…
Et bravo pour ton "à l'envi" ! J'ai bien apprécié :bravo:

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 797
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: « Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par Marie-France »

Bonsoir Chantal.
Non tu peux absolument répartir aux deux mains. L'important c'est que la mélodie garde son phrasé. Par contre il faut que tu saches bien ce que tu veux entendre dessous et écouter le poids et l'importance de toutes les notes en les jouant de différentes façons (voire à 2 mains). Tes oreilles te guideront.

Avatar du membre
Chantal
Pianaute
Messages : 538
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

Re: « Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par Chantal »

Merci Marie-France.
Marie-France a écrit : jeudi 19 mai 2022 21:48 L'important c'est que la mélodie garde son phrasé. Par contre il faut que tu saches bien ce que tu veux entendre dessous et écouter le poids et l'importance de toutes les notes en les jouant de différentes façons (voire à 2 mains). Tes oreilles te guideront.
Oui je suis bien consciente de l'importance du "rendu" sonore. C'est la raison pour laquelle je me suis posé la question. D'un autre côté, il n'y a que 6 notes que je ne peux pas jouer MG et que je passe MD. Le reste, je le joue tel que Schumann l'a écrit :content: .

Avatar du membre
Chantal
Pianaute
Messages : 538
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

Re: « Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par Chantal »

Un petit retour pour ceux que ça intéresse. J'ai vu ma prof. Elle m'a dit en substance que prendre à la MD une note que l'on ne peut pas jouer MG n'est pas une mauvaise idée dans l'absolu, mais dans le cas de "am kamin", c'est une (très) mauvaise idée. En jouant avec l'index de la MD la note que l'on devrait jouer avec le pouce de la MG, on crée un "point d'ancrage" qui nuit à la conduite de la phrase. J'avoue que preuves (au piano) à l'appui, elle m'a convaincue… Il va donc falloir que je me fasse violence et que je lâche la note basse de la main gauche (bon, je sais, elle est prise dans la pédale, mais c'est une blanche, quand même… :triste: )

JPS1827
Pianaute
Messages : 557
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:11
Localisation : Bourg-la-Reine

Re: « Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par JPS1827 »

Pour ma part, ça ne me viendrait pas à l'idée d'essayer de jouer cette pièce difficile comme elle est écrite. La répartition des notes entre les mains correspond à un sens harmonique certain, mais on peut tout à fait en donner l'illusion en modifiant la répartition des notes sans avoir à se faire mal aux mains. En revanche il faut se méfier de la tendance qu'on peut avoir à être systématique, il y a des positions où il faut probablement ne pas changer la répartition. Le guide principal est de se sentir assez rapidement relativement à l'aise avec la solution qu'on adopte, si ça reste incommode plusieurs jours de suite il ne faut pas hésiter à changer.

Avatar du membre
Chantal
Pianaute
Messages : 538
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

Re: « Am kamin », 8ème des Scènes d’enfants de Schumann

Message par Chantal »

JPS1827 a écrit : jeudi 2 juin 2022 23:31 Pour ma part, ça ne me viendrait pas à l'idée d'essayer de jouer cette pièce difficile comme elle est écrite. La répartition des notes entre les mains correspond à un sens harmonique certain, mais on peut tout à fait en donner l'illusion en modifiant la répartition des notes sans avoir à se faire mal aux mains. En revanche il faut se méfier de la tendance qu'on peut avoir à être systématique, il y a des positions où il faut probablement ne pas changer la répartition. Le guide principal est de se sentir assez rapidement relativement à l'aise avec la solution qu'on adopte, si ça reste incommode plusieurs jours de suite il ne faut pas hésiter à changer.
Merci JPS pour ta réponse. Schumann est sans doute le compositeur qui me parle le plus, mais il faut reconnaître que son écriture est difficile ! En fin de compte, il n'y a que neuf notes (basses) à la MG que je lâche, mais comme elles sont prises dans la pédale, on ne l'entend pratiquement pas. Tout le reste, je le joue sans problème comme Schumann l'a écrit. Et oui, c'est pour le phrasé qu'il est important de ne pas modifier la répartition des notes entre les deux mains.

Répondre