L'image liée à la musique

les pianautes au clavier
Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 862
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

L'image liée à la musique

Message par Marie-France »

Peut-on et doit-on relier une image à une œuvre musicale ou un passage musical?
Je pense à la musique que l’on entend en support de film ou de publicité, qui laisse une marque parfois indélébile dans la mémoire.
Si cela peut permettre de « rentrer » dans l’œuvre de façon plus évidente pour certains (je pense à Clair de lune de Debussy/Twilight par exemple), cela ne risque-t-il pas de nous laisser sur une seule et unique idée de cette œuvre (qui n’est pas obligatoirement celle du compositeur) et de laquelle il sera difficile de sortir.
La musique n’ayant pas de sens intrinsèque, faut-il la figer par une image ? Une porte à l’interprétation peut-être mais un frein à l’imagination, liée à un seul souvenir sans possibilité d’ouverture.

Avez-vous besoin d’images ?

Pour ma part, il m’arrive selon les œuvres ou les passages d’avoir une image qui se dessine, voire se fixe. Mais c’est la mienne!
Par contre ayant accompagné l’Habanera de Carmen, je ne peux m’empêcher de penser parfois à la pub sur une certaine marque de lessive (horreur ! :peur: ).

Cette problématique me suit dans mes pensées et si je lui trouve des avantages : amener des gens à découvrir et aimer des œuvres « classiques », je lui trouve des inconvénients : c’est réducteur !

Réflexion du soir = espoir :smile:

Avatar du membre
Hémiole
Pianaute
Messages : 749
Enregistré le : lundi 1 juil 2019 21:08

Re: L'image liée à la musique

Message par Hémiole »

Je fais partie des gens qui abordent la musique de manière très abstraite, et les images ou récits associés à une musique me gênent plutôt qu'ils ne m'aident car justement cela restreint ma liberté d'accès à cette musique. Il semble d'ailleurs que je sois assez imperméable aux associations que tu évoques (je compatis pour l'Habanera associée à la pub pour lessive !) et je suis passée totalement à côté des 2 exemples que tu cites, et n'en ai pas d'autres en memoire !
Il reste que certaines images s'imposent parfois : difficile de ne pas voir le ruisseau dans "près du ruisseau" de Mél Bonis que j'ai joué.
"Les arts sont le plus sûr moyen de se dérober au monde ; ils sont aussi le plus sûr moyen de s'unir avec lui."
Franz Liszt

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1227
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: L'image liée à la musique

Message par Claudia »

Les associations entre une musique et une œuvre visuelle sont parfois très intéressantes mais ça rajoute une couche de subjectivité extérieure (en plus de celle du compositeur et de celle de l'enfant qui écoute, s'il s'agit d'une proposition pédagogique). Par exemple le choix de Coppola d'utiliser la musique de Wagner dans Apocalypse Now est magistral (comme tous ses choix de musique, d'ailleurs) mais il faut analyser pas mal de choses avant de clarifier le sens de cette association, qui renseigne plus sur Coppola que sur Wagner.

Par contre l'éveil de l'imagination à travers l'image que l'enfant crée lui-même en écoutant de la musique, ça c'est autre chose, car dans ce cas l'image lui appartient, et sa nature est totalement libre, en plus du plaisir que cela donne.
Une "image" peut être en fait une représentation assez abstraite (je vois une spirale, je vois du noir, je vois du mouvement).

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1227
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: L'image liée à la musique

Message par Claudia »

pour répondre à la question personnellement, parfois je vois une image, oui; elle s'impose à moi; plus souvent ce sont des bouts de poème qui me viennent. Mais ça peut donner quelque chose de "faux", parce que la correspondance entre texte (ou image) et musique ne peut être que partielle et aussi parce que j'ai tendance à ramener ensuite systématiquement la musique vers ce texte ou cette image, ce qui est une violence en fait. J'en ai pris conscience récemment. Donc maintenant je reçois toute "correspondance" qui me vient à l'esprit comme une idée précieuse au moment T mais destinée à se dissoudre, quelque chose qui ne peut se figer, comme tu le dis très justement Marie-France.

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 862
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: L'image liée à la musique

Message par Marie-France »

Hémiole a écrit : mercredi 11 janv 2023 08:39 Il reste que certaines images s'imposent parfois : difficile de ne pas voir le ruisseau dans "près du ruisseau" de Mél Bonis que j'ai joué.
Tout à fait d'accord. Et ce titre a été donné par Mel Bonis elle-même. Après chacun imagine son ruisseau...
Hémiole a écrit : mercredi 11 janv 2023 08:39 Il semble d'ailleurs que je sois assez imperméable aux associations que tu évoques (je compatis pour l'Habanera associée à la pub pour lessive !) et je suis passée totalement à côté des 2 exemples que tu cites, et n'en ai pas d'autres en memoire !
N'as-tu pas vu Fantasia de Walt Disney? Pour moi, "L'apprenti sorcier" de Dukas est resté lié à ce dessin animé.

Claudia a écrit : mercredi 11 janv 2023 11:04 Les associations entre une musique et une œuvre visuelle sont parfois très intéressantes mais ça rajoute une couche de subjectivité extérieure (en plus de celle du compositeur et de celle de l'enfant qui écoute, s'il s'agit d'une proposition pédagogique). Par exemple le choix de Coppola d'utiliser la musique de Wagner dans Apocalypse Now est magistral (comme tous ses choix de musique, d'ailleurs) mais il faut analyser pas mal de choses avant de clarifier le sens de cette association, qui renseigne plus sur Coppola que sur Wagner.
Oui, tout à fait d'accord. C'est une vision subjective d'une personne. Après tout, c'est une façon d'interpréter une musique! Coppola aurait peut-être aimé être chef d'orchestre.
Claudia a écrit : mercredi 11 janv 2023 14:44 pour répondre à la question personnellement, parfois je vois une image, oui; elle s'impose à moi; plus souvent ce sont des bouts de poème qui me viennent.
Ah oui? Je n'ai jamais pensé à des bouts de poèmes!
Claudia a écrit : mercredi 11 janv 2023 14:44 Mais ça peut donner quelque chose de "faux", parce que la correspondance entre texte (ou image) et musique ne peut être que partielle et que j'ai tendance à ramener ensuite systématiquement la musique vers ce texte ou cette image, ce qui est une violence en fait. J'en ai pris conscience récemment. Donc maintenant je reçois toute "correspondance" qui me vient à l'esprit comme une idée précieuse au moment T mais destinée à se dissoudre, quelque chose qui ne peut se figer justement, comme tu le dis très justement Marie-France.
Oui c'est ce côté systématique qui peut être gênant et réducteur et qui empêche d'explorer d'autres horizons.
En tout cas je trouve difficile de "dissoudre" une idée ou une image qui arrive systématiquement!

Cependant je pense que c'est différent si c'est une image personnelle que l'on a construite ou si c'est une image véritablement vue.
Et dans notre esprit l'image est peut-être plus approximative que lorsqu'elle a été vue réellement! Enfin il me semble!

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1227
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: L'image liée à la musique

Message par Claudia »

Marie-France a écrit : mercredi 11 janv 2023 17:40 En tout cas je trouve difficile de "dissoudre" une idée ou une image qui arrive systématiquement!
Ça se travaille!
J'ai un exemple tout récent, la 1e nouvelle étude de Chopin (très prisée en ce moment :mrgreen2:). A la fin, la dernière petite phrase comme murmurée, sans indication de pédale, me faisait toujours penser à la fin du poème de Vian Je voudrais pas crever (le fragment précis est : "je voudrais pas crever avant d'avoir goûté la saveur de la mort". Et avant ça, le passage plus animé, je pensais à l'Ourson, "tout ce que je connais, tout ce que j'apprécie, que je sais qui me plaît"... Ce sont deux mondes complètement distincts, Chopin et Vian, rien à voir, et pourtant je n'ai eu l'impression de comprendre ce morceau que lorsque le poème m'est venu. Puis il y a eu la phase systématique, où je tournais ces mots dans ma tête pour donner forme à la musique, puis la phase de dissolution de l'association, peu à peu, rendue plus facile parce que les mots me paraissaient de plus en plus lourds et superflus. Je ne pense à rien, j'écoute, je n'y pense plus. C'est à dire que maintenant ça m'encombrerait l'esprit d'y penser.

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 862
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: L'image liée à la musique

Message par Marie-France »

Claudia a écrit : mercredi 11 janv 2023 20:06
J'ai un exemple tout récent, la 1e nouvelle étude de Chopin (très prisée en ce moment :mrgreen2:). A la fin, la dernière petite phrase comme murmurée, sans indication de pédale, me faisait toujours penser à la fin du poème de Vian Je voudrais pas crever (le fragment précis est : "je voudrais pas crever avant d'avoir goûté la saveur de la mort".
:shock: M'enfin Claudia, tu as des drôles d'idées! J'ignorais que Chopin pouvait à ce point te tourmenter!
Tu joues quelque chose de plus gai après j'espère! :D:

Ceci dit, là où tu mets des mots, moi, je mets une perception (qui n'est pas toujours imagée). Et comme toi (avec des mots), cette perception me permet de vivre l'instant. Cette perception est parfois systématique, parfois non. Elle peut évoluer en fonction de mon jeu, se développer. Mais elle est mienne. Je préfère qu'elle soit mienne.

JPS1827
Pianaute
Messages : 578
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:11
Localisation : Bourg-la-Reine

Re: L'image liée à la musique

Message par JPS1827 »

Pour moi l'image est à la fois présente et fugace, je n'arrive pas à m'y accrocher, elle naît parfois au détour d'un chemin. Par exemple je suis en train de travailler la Suite Bergamasque, le Clair de lune cité plus haut suscite des images variables, parfois rien, parfois je cherche des effets très nimbés avec la pédale en me disant que ça pourrait évoquer un clair de lune qui se reflète dans une eau claire ou parfois noire, mais je ne m'y accroche pas, je retourne à des notions assez abstraites, pour moi c'est un clair de lune dans un pays froid, pas méditerranéen pour un sou, ce n'est ni romantique ni impressionniste. Schubert me donne parfois l'impression que le compositeur me prend dans ses bras, mais pas la fois suivante en entendant le même passage. Bref l'image naît, ou pas, persiste, souvent brièvement, puis est condamnée à s'évanouir, surtout si on essaie de s'y accrocher (Orphée…), mais je peux difficilement associer une musique avec une image, sauf dans quelques cas particuliers de musiques qui se veulent très descriptives et donnent en général la clé dans leur titre (Fonderies de Mossolov par exemple) en laissant peu de latitudes

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 862
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: L'image liée à la musique

Message par Marie-France »

JPS1827 a écrit : jeudi 12 janv 2023 00:40 mais je peux difficilement associer une musique avec une image, sauf dans quelques cas particuliers de musiques qui se veulent très descriptives et donnent en général la clé dans leur titre (Fonderies de Mossolov par exemple) en laissant peu de latitudes
Je suis d'accord mais s'il n'y avait pas de titre?
Je veux dire le compositeur est-il ou se sent-il obligé de donner la clé? D'autres interprétations seraient-elle possibles? Seraient-elles contresens? Peut-on se détacher de cette image donnée par le compositeur? La modifier intérieurement certainement.

Merci au passage d'avoir cité cette œuvre de ce compositeur que je ne connaissais pas et que j'ai écoutée sur YT. Impressionnant! Cela m'a fait penser au Sacre du printemps.
Claudia a écrit : mercredi 11 janv 2023 11:04
Par contre l'éveil de l'imagination à travers l'image que l'enfant crée lui-même en écoutant de la musique, ça c'est autre chose, car dans ce cas l'image lui appartient, et sa nature est totalement libre, en plus du plaisir que cela donne.
Justement, parfois, vis-à-vis de mes élèves, je sens qu'il faut donner un petit coup de pouce avec des images: le lutin qui sautille, la souris qui court, le cheval qui galope. Mais c'est déjà orienter l'imagination par l'image! :houhou: ...

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1227
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: L'image liée à la musique

Message par Claudia »

Oui, c'est "orienter", mais personne n'est une île déserte, ni ne forge tout seul ses images si quelqu'un ne lui a pas montré le chemin pour le faire et la joie de le faire, sans jugement...
L'imagination devient d'autant plus puissante qu'elle est nourrie, et d'autant plus autonome qu'elle a de nombreux points de comparaison à partir desquels créer son propre paysage..

J'ai mis beaucoup de temps à m'autoriser à imaginer. J'étais inhibée, je n'osais pas participer, dialoguer intérieurement avec une oeuvre, quelle qu'elle soit. J'étais muette, je n'osais même pas me dire que je pouvais penser quelque chose sur un morceau, ni encore moins imaginer quoi que ce soit. Je n'avais que les émotions, mais toutes seules les émotions ont quelque chose de terrible, de trop fort; il est bon et sain de les tempérer avec des images, des mots, des souvenirs, et pourquoi pas, un peu de connaissances. Ça ne veut pas dire qu'on trahit la musique, mais qu'on humanise l'expérience qu'on en fait. (En réalité je n'en sais rien, je suis un peu étonnée de ce que j'écris, je n'y avais jamais pensé avant.)

Répondre