tierces rapides

transmission, technique…
Répondre
Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1284
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

tierces rapides

Message par Claudia »

Bonjour,
Je lance un appel d'aide parce que je ne sais pas comment travailler un motif de mon Allegro de sonate de Beethoven (op. 14 n°2) qui revient plusieurs fois dans des tonalités différentes; la difficulté pour moi est de jouer ces tierces descendantes au tempo (80 à la noire, 2/4) en restant légère et musicale. A un tempo plus lent, j'abaisse le poignet à la première tierce de chaque groupe de deux, je le relève à la deuxième, en mettant un peu plus de poids à droite pour faire chanter la note supérieure. Mais avec la vitesse je n'ai pas le temps de faire tout ça et je perds et le chant et la souplesse et en plus les deux notes ne sonnent généralement pas ensemble, et le tout devient moche. Comment travailler cela profitablement?
tierces.gif
tierces.gif (77.84 Kio) Vu 70 fois

Merci beaucoup

Avatar du membre
Marie-France
Pianaute
Messages : 902
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: tierces rapides

Message par Marie-France »

Bonjour Claudia.
C’est difficile à corriger sans voir le geste que tu fais actuellement. Mais voici quelques idées.

A moins que tes 2ème et 3ème doigts ne sonnent vraiment trop fort, je ne crois pas qu’il soit utile de mettre du poids sur la note la plus aiguë qui sonnera de toute façon (et là, je verrais bien deux instruments, flûte/haut-bois par exemple, qui jouent à parts égales en duo).
Au contraire, cela déséquilibre la main.
Il te faut chercher le bon axe avant-bras/poignet/main que tu peux chercher sur une table avant de le retrouver sur le piano. Ne pas non plus descendre trop bas/monter trop haut le poignet, mais jouer sur la pulpe des doigts. C’est davantage une histoire de suspension de l’avant-bras et il est normal que le geste s’estompe avec la vitesse. Pour cela, ne pas monter le tempo trop vite pour conserver/sentir la fluidité de ton geste.
Ne pas trop alourdir le bras donc, mais rester dans la suspension, le phrasé se dirigeant sur les 1er temps forts de chaque mesure : le premier mi-sol sur le 2è temps est donc en « suspension » jusqu’au do#-mi de la mesure d’après qui à son tour se dirige en suspension vers ré#-fa# à la mesure d'après.

Tu peux aussi jouer, en te servant de tes oreilles, de façon plus digitale, les notes les plus graves des tierces plus fortes que les aiguës, pour les entendre et les dissocier, voire les phraser si tu peux, puis inverser.

Avatar du membre
Claudia
Pianaute
Messages : 1284
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 21:39
Localisation : Pianaute des champs
Piano : Seiler 180
Schimmel 116
(Kawai ES8)

Re: tierces rapides

Message par Claudia »

merci Marie-France, c'est très éclairant !

je vais essayer tout de suite. (le côté deux instruments, je l'avais testé en jouant chaque voix d'une main, ça sonne merveilleusement, mais je ne le retrouve pas d'une seule main). L'oreille et la patience vont m'aider, avec ce que tu me dis (suspension, pulpe,équilibre). Si ça bloque encore j'essayerai de me filmer sur ce passage.
Un immense merci. :coeur:

Répondre