Reconnaissances pour nos pianos

les pianautes au clavier
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 2031
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Reconnaissances pour nos pianos

Message par Lee »

Bonjour !

Je pique un poste de Tiffany Poon, qui était reconnaissante à son piano et avait demandé aux autres de partager leur appréciation de leurs pianos.

Ce que j'ai retenu de sa propre appréciation :
1/ quand je hurle (crie ?), tu hurles, donc ça m'apprend de hurler moins.
2/ tu es toujours là pour moi sans jugement mais honnêtement, montrant mes faiblesses et mes forces
3/ tu as la patience quand je répète la même histoire pour le Nième fois.
C'est sur que le 3, aucun humain n'est pas capable comme un piano. :mrgreen:
Pour le 1 et le 2, il faut écouter bien...quand je n'écoute pas bien, je ne me rends même pas compte.

Moi j'apprécie comment mon piano est le plus bel objet de ma vie. J'aime les antiquités mais c'est le seul antiquité que j'ai, j'aime imaginer les vies que mon piano a accompagné, dans la douleur et la joie, et peut-être que la seule chose qu'il manque que les numériques ou pianos modernes peuvent faire, c'est les enregistrements de ce qui était joué sur lui.

L'autre jour mon piano n'a pas arrêté de chanter le mi plus bas (comme si je tenais avec la pédale), j'ai ouvert le piano et j'ai remis gentiment l'étouffoir et il a sagement remis...j'aime son côté physique et très tangible. J'avais le beau parfum de son bois de palissandre, comme si j'avais ouvert une boîte ancienne qui gardait les fragrances d'antan.

J'aime beaucoup comment quand on parle de la fin de monde, ou un monde hacker sans internet sans électricité etc, j'aime l'assurance que mon piano fonctionnerait toujours. J'aime le jouer sans beaucoup de lumière, et le toucher de l'ivoire et l'ébène.

Je suis toujours touchée quand des pianistes remarquent la sonorité de mon piano, qu'un piano plus difficile à jouer ou maîtriser que leurs propres pianos donne un plus par sa sonorité particulière, que c'est un expérience de jouer chez moi.

Il est beau, et je trouve sa voix la plus belle, et je me sens souvent la plus chanceuse des propriétaires des pianos...mais vous vous sentez peut-être de même ! Racontez-nous. :D:

catherine
Pianaute
Messages : 1002
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:21

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par catherine »

ça Lee c'est plutôt une lettre d'"amour ! :D:

Avatar du membre
Chantal
Pianaute
Messages : 737
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 22:58
Localisation : Marseille
Piano : Schimmel S 116 Twin Tone

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par Chantal »

C'est une belle déclaration que tu fais à ton piano, Lee. Pourvu que mon piano ne la lise pas ! J'ai un peu honte, je ne lui ai jamais dit d'aussi belles choses 😔 ! Certes, je le bichonne, je ne tolère aucun grain de poussière sur son clavier, je lustre ses pédales… mais je ne lui ai jamais dit que je l'aimais. J'espère qu'il ne m'en tiendra pas rigueur et qu'il acceptera, demain, que je pose mes doigts sur son clavier… Et puis, je peux bien vous l'avouer, à vous, oui, je l'aime, mon piano ❤️

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 2031
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par Lee »

Merci Catherine et Chantal. :D:

On peut exprimer aussi les appréciations pour nos pianos sans être des déclarations d'amour ! Ça peut être pourquoi on les a choisis et le repertoire qui les senble convenir...

nox
Pianaute
Messages : 38
Enregistré le : mardi 28 janv. 2020 10:46

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par nox »

Lee a écrit : jeudi 18 janv. 2024 14:34 J'aime beaucoup comment quand on parle de la fin de monde, ou un monde hacker sans internet sans électricité etc, j'aime l'assurance que mon piano fonctionnerait toujours.
Zut, le mien n'y survivrait pas :sad:

Blague à part, c'est intéressant car je me dis qu'on ne s'attache pas de la même manière à un instrument électrique qu'à un instrument mécanique.
Je présume que l'électricité constitue une barrière froide et impersonnelle entre notre corps et la musique ?

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 2031
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par Lee »

:eek: Non, c'est qu'il n'y a qu'un lien virtuel entre la note que tu joues sur un numérique et le son qui est produit, ce sont les notes enregistrées dans un registre limité pour imiter l'acoustique. Alors que pour un vrai piano, tu joues la note, le marteau frappe la corde et les sons sont crées en vrai. Mais c'est une bonne question, peut-être qu'il y a d'autres phénomènes que je ne connais pas, des vibrations de son dans l'air ne doivent pas ressembler. En fait ça me fait penser à une expérience que Jean-Hervé nous a montré à Beuvray avec les harmoniques, j'imagine que c'est impossible sur un numérique ?

floyer
Pianaute
Messages : 126
Enregistré le : lundi 27 janv. 2020 13:15
Localisation : Montigny le Bretonneux
Piano : Yamaha CLP-150 (Clavinova)
Prénom : Frédéric
Contact :

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par floyer »

Peux-tu en dire plus sur l'expérience avec les harmoniques.

Celle que je connais consiste à
  • Maintenir une note enfoncée sans générer de son,
  • frapper vivement une touche en relation (octave au dessus/en, dessous)
  • relâcher rapidement cette dernière
Dans ce cas, la première note sera excitée et vibrera par sympathie. Cela fonctionne aussi sur des numériques, mais des modèles sont plus où moins perfectionnés à ce sujet. (Voir les modèles entrée de gamme ne gèrent pas).

NB : le fonctionnement est plus subtile avec des quintes/quarte

nox
Pianaute
Messages : 38
Enregistré le : mardi 28 janv. 2020 10:46

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par nox »

Je pense en fait que cet attachement moindre envers un piano électrique n'est pas lié au son.

C'est plutôt lié au fait qu'un piano acoustique évolue, et reflète d'une certaine manière le jeu du pianiste. On peut dire que chaque piano "se fait" à la main du pianiste qui le joue pendant plusieurs années. Il y a donc une véritable appropriation, une empreinte laissée, et qui rend ce piano unique entre tous.

Le piano électrique lui reste neutre, le même modèle chez un autre pianiste est un jumeau parfait.

floyer
Pianaute
Messages : 126
Enregistré le : lundi 27 janv. 2020 13:15
Localisation : Montigny le Bretonneux
Piano : Yamaha CLP-150 (Clavinova)
Prénom : Frédéric
Contact :

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par floyer »

Se faire à la main sous-entends une personnalisation. Cela peut arriver si l'on demande à son accordeur de l'harmoniser pour le rendre différent.

Le caractère électronique de mon piano ne m'empêche pas de m'y attacher, mais c'est un haut de gamme (N1X), cela joue. Je ne serais pas autant attaché qu'un modèle entrée de gamme ou dépassé.

nox
Pianaute
Messages : 38
Enregistré le : mardi 28 janv. 2020 10:46

Re: Reconnaissances pour nos pianos

Message par nox »

floyer a écrit : lundi 22 janv. 2024 15:07 Se faire à la main sous-entends une personnalisation. Cela peut arriver si l'on demande à son accordeur de l'harmoniser pour le rendre différent.
Pas seulement, je suis à peu près sûr qu'il y a une usure différente selon l'utilisation qui est faite. Et une vraie accoutumance par le pianiste aux petites spécificités de l'instrument. Sans compter ensuite au fil des années les travaux des accordeurs successifs etc...

Répondre