La musique des plantes : les musinéristes

autre instrument, musique de chambre…
Répondre
Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1272
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

La musique des plantes : les musinéristes

Message par Lee »

C'est fascinant, je ne suis pas sûre que c'est tout à fait comme classique ou baroque, que pensez-vous ?
https://mobile.francetvinfo.fr/culture/ ... 41259.html?

J'aimerais entendre un coquelicot, un olivier en été, un érable en automne...

Marie-France
Pianaute
Messages : 610
Enregistré le : mercredi 26 juin 2019 19:59

Re: La musique des plantes : les musinéristes

Message par Marie-France »

Absolument surprenant!! Merci!
J'ignorais que les plantes avaient une activité électrique!

minette
Pianaute
Messages : 217
Enregistré le : mercredi 17 juil 2019 07:57

Re: La musique des plantes : les musinéristes

Message par minette »

J'adore cet article.
Merci Lee de nous l' avoir fait partager :coeur:

tout de même, j'ai lu des commentaires assez forts postés après cet article me mettent en garde.... :triste: :triste:

Avatar du membre
Lee
Administratrice
Messages : 1272
Enregistré le : lundi 24 juin 2019 19:15
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Piano : Pleyel 3bis 1925

Re: La musique des plantes : les musinéristes

Message par Lee »

:shock: Effectivement la première remarque (si elle est vraie) est très dérangeante...
À prendre avec un peu de sel alors ou pencher bien rechercher (ce que je n'ai pas fait).

Avatar du membre
leLama
Pianaute
Messages : 84
Enregistré le : jeudi 26 sept 2019 17:00
Prénom : Laurent

Re: La musique des plantes : les musinéristes

Message par leLama »

En tout cas, les plantes entendent, sans oreilles :) Par exemple une plante sécrète des toxines quand elle entend le bruit d'un insecte en train de machouiller une de ses copines à coté. Et certaines plantes sont sensibles à la musique, comme le rapporte wikipedia.

J'aime bien les plantes. Symboliquement, elles nous mettent en garde contre notre propension à trop souvent déconsidérer ceux qui vivent dans un monde différent du nôtre. On les a lontemps pensées comme simplement végétatives, et on découvre depuis quelques dizaines d'années l'intensité de leur vie. Celles que l'on croyait faibles et à la merci du premier herbivore venu occupent en fait plus de 90% de la biomasse terrestre grâce à des stratégies très complexes. Comme Al capone organisant la vie du fond de sa cellule, elles semblent être le chef d'orchestre d'une partie de la vie animale et bactérienne.

Pour les curieux et les curieuses, la page wikipedia qui ouvre une petite fenêtre sur cette complexité : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibili ... es_plantes

Répondre